Une délégation marocaine examine à Lusaka l’état d’avancement des accords

5437685854_d630fceaff_b-
275
Partager :

Une délégation marocaine restreinte, conduite par la secrétaire d’Etat auprès du ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Mounia Boucetta, effectue actuellement une visite de travail à Lusaka, où elle a tenu une série de réunions de travail avec les hauts responsables zambiens

Lors de cette visite, Mounia Boucetta a eu des entretiens avec le ministre des Finances, Felix Mutati, et la ministre de l’agriculture, Dora Silya.

Cette rencontre a été l’occasion de faire le point sur la mise en œuvre des accords conclus lors de la visite royale et sur les moyens de renforcer davantage les relations de coopération entre Rabat et Lusaka.

Les deux parties ont souligné que ces accords ont permis de mettre en place un cadre général pour le développement du partenariat bilatéral.

Ainsi, les deux parties ont désigné des points focaux afin de coordonner d’une manière directe et efficace la mise en œuvre des accords conclus lors de la visite royale.

Les responsables zambiens ont saisi l’occasion pour exprimer le souhait de Lusaka de bénéficier de l’expérience marocaine dans plusieurs domaines de développement économique.

Pas moins de 19 accords et conventions ont été conclus lors de la visite royale,  notant que ces accords ont offert le cadre pour un alignement stratégique et pour la promotion d’une coopération Sud-Sud à travers la mise en place d’un partenariat dans plusieurs domaines dont l’investissement, l’agriculture, l’éducation, la formation, l’industrie, les services financiers, le transport aérien, les énergies renouvelables et le développement de zones économiques.

Mounia Boucetta a déclaré: «notre rencontre aujourd’hui représente une étape cruciale dans le suivi du progrès réalisé au niveau de la mise en œuvre des accords conclus et voulus par nos deux chefs d’Etat», soulignant que cette rencontre devra permettre d’identifier des secteurs et des projets sur lesquels les deux pays devront coopérer afin de donner une nouvelle impulsion à leur coopération.

Pour rappel, la Zambie est la dernière étape d’une tournée ayant déjà mené la délégation marocaine en Ethiopie, au Rwanda, en Tanzanie et à Madagascar.