Vidéo. Khalfi: le PJD traverse une phase difficile

5437685854_d630fceaff_b-
301
Partager :

Présent lors du congrès mondial des statistiques, Khalfi nous a donné un entretien concernant le conseil national de son parti, dont voici la retranscription complète

 

 

 

 

« Notre parti traverse une phase difficile et critique. »

« C’est ce qui est ressorti des discutions du conseil national qui s’est tenu dimanche 16 juillet. Cependant, il y’a unanimité pour que l’on préserve l’unité du parti dans le respect des bases sur lesquelles s’est construite  cette unité. »

«  Il s’agit de la clarté, du référentiel, le respect de la légalité, l’action dans le cadre du respect des institutions, de la fidélité a la monarchie, la consolidation de la démocratie interne et la préservation de l’autonomie de la prise de décision du parti… »

« Ces fondements qui avaient un rôle dans le passé, et dans le présent continueront à être déterminants dans l’avenir, afin que le parti garde son rôle comme force réformatrice dans le pays. »

« Il y’a des attentes et il y’a des engagements, c’est pour cela qu’à mon sens, les résultats du conseil national sont très importants et constituent le lancement effectif de la dynamique du congrès prévu pour le 9et 10 Décembre 2017. Il y’a également une dynamique pour observer un débat autour du rôle du parti dans cette étape aux cotés des autres forces partisanes. »

« Ceux qui misent sur la scission du parti tablent sur des supputations. La réponse du conseil national dimanche 16 Juillet a été dans ce sens claire. Elle consiste également en le soutien au gouvernement que le parti préside aux cotés de ses alliés,  et il n y’a pas lieu de mettre une distance entre le parti et le gouvernement qui est engagé dans un programme de réformes. »

« La position du conseil national a été sur cette question claire et franche, elle constituera en conséquence une stimulation de l’action gouvernementale dans le cadre de la poursuite des réformes et le respect des engagements pris auprès des électeurs. » 

« Ceci dans le but de conserver à notre pays sa position de modèle en matière de réformes.

Qu’il y  ait des divergences de points de vue sein du parti est une chose tout à fait naturel et il n y’a pas lieu de les dissimuler, mais la décision qui a été prise, c’est que toute divergence sera gérée par le débat interne. »

« De la même manière qu’il y a une dynamique qui prépare le congrès, il y’a une dynamique qui va se poursuivre au delà pour continuer a approfondir le débat interne, pour transcender les problèmes que nous affrontons au sein du parti politique. »