E-gouvernement : le Maroc 6ème en Afrique

5437685854_d630fceaff_b-
177
Partager :

Dans le classement 2018 de l’indice de développement de l’administration électronique (EGDI), le Maroc a obtenu le score de 0,51 contre 0,52 en 2016

Au Moyen Orient les Emirats Arabes Unis sont en tête du classement avec un score de 0,82, suivis du Bahreïn qui a comptabilisé un score de 0,81. Le Koweït vient en troisième position avec 0,73, le Qatar est quatrième avec 0,713 et l’Arabie Saoudite est arrivée cinquième avec 0,554.

En Afrique, la première place a été remportée par la Maurice avec un score de 0,667, suivi de l’Afrique du Sud avec 0,661 et de la Tunisie avec 0,62. En quatrième position se trouvent les Seychelles avec 0,61, en cinquième rang le Ghana avec 0,53 et enfin le Maroc arrive en sixième position avec 0,52.   

Selon ce classement, le score du Maroc s’est stabilisé cette année par rapport aux années précédentes. En effet, en 2010, le score du Maroc était de 0,33 et est passé à 0,42 en 2012. En 2014, il a encore progressé à 0,51 et a atteint 0,52 en 2016 avant de revenir à 0,51 cette année.

Toujours selon l’enquête, les pays européens sont en tête du développement de l’administration en ligne. Les dix premières places du classement sont occupées par le Danemark, l’Australie, la Corée du Sud, le Royaume-Uni, la Suède, la Finlande, Singapour, la Nouvelle-Zélande, la France et le Japon.