Jérusalem : La découverte du sceau d’un roi de Judée

5437685854_d630fceaff_b-
2436
Partager :

Le sceau d’un roi de Judée datant du VIIIe siècle avant Jésus-Christ a été identifié par un groupe d’archéologue israéliens

Des archéologues israéliens sont parvenus à établir qu'un petit objet découvert il y a cinq ans lors de fouilles près de la vieille ville de Jérusalem était un sceau portant le nom d'un roi de Judée du VIIIe siècle avant Jésus-Christ, Ezéchias, fils d'Achaz.

Le rond d'argile, de moins d'un centimètre de diamètre, scellait un rouleau de papyrus dont l'impression des fibres est visible sur le revers, suggérant que le sceau fermait un document signé par le roi lui-même, a précisé mercredi Eilat Mazar, une archéologue de l'Université hébraïque de Jérusalem. Pour Eilat Mazar, qui a dirigé les fouilles, cet objet a « très probablement été tenu par le roi Ezéchias ».

Le sceau porte des motifs de style égyptien, un disque solaire ailé et une ankh, le hiéroglyphe qui signifie « vie ».

Ezéchias, roi de Judée de -716 à -687, a notamment fait fortifier Jérusalem et y a fait acheminer l'eau potable par un canal qui a été découvert au XIXe siècle. « Il mit sa confiance dans Yahweh, Dieu d'Israël, et il n'eut pas son semblable parmi tous les rois de Juda qui vinrent après lui ou qui le précédèrent », dit de lui le Deuxième Livre des Rois (18:5). Roi sage et pieux, Ézéchias suit dès son avènement les conseils des prophètes Isaïe et Michée, ses contemporains. Le prophète Isaïe vivait à Jérusalem au VIIIe avant notre ère. Le livre qui porte son nom est un des plus importants de la Bible. Ce prophète est, toutefois, ignoré du Saint Coran mais reconnu par la tradition musulmane.