La Bibliothèque nationale du Royaume se dote d'une centrale solaire photovoltaïque

5437685854_d630fceaff_b-
478
Partager :

La Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc (BNRM) a inauguré, jeudi 4 avrilune centrale solaire photovoltaïque, qui lui permettra de couvrir jusqu'à 40% de ses besoins en énergie et concrétiser, ainsi, son engagement en faveur de la transition énergétique.

Fruit d'un partenariat entre la Fondation BMCE Bank pour l'éducation et l'environnement et la BNRM, cette centrale photovoltaïque a été réalisée par un groupe spécialisé dans la production électrique, les études d'efficacité énergétique et les audits des installations énergivores, traduit la volonté respective des deux institutions pour le développement de la production des énergies renouvelables et alternatives au Maroc.

Financé intégralement par la Fondation BMCE Bank, à hauteur de plus de 2,6 MDH, ce dispositif englobe la fourniture de 600 panneaux solaires de puissance unitaire de 320 Wc couvrant une surface de 2.400 m2, l'installation d'onduleurs solaires, d'un tableau solaire et d'une boite de jonction DC et la mise en place d'un système de monitoring à distance.

S'exprimant à la cérémonie d'inauguration officielle de cette centrale solaire, le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laaraj a salué ce partenariat stratégique scellé avec la Fondation BMCE Bank, qui œuvre en faveur de la culture marocaine et qui contribue à la réalisation d'importants projets dans le domaine culturel, éducatif et environnemental.

De son côté, la présidente de la Fondation BMCE Bank pour l'éducation et l'environnement, Leila Meziane Benjelloun a souligné que cette initiative permettra à la BNMR de produire sa propre électricité de manière écologique et couvrir jusqu'à 40% de ses besoins énergétiques.

"Il s'agit d'un partenariat d'intelligence qui a été scellé, reflétant les valeurs et les objectifs communs que les deux institutions partagent", a-t-elle affirmé, relevant que cette opération symbolise la mise en œuvre de trois priorités pour une action collective, à savoir l'économie de la connaissance et du savoir, la promotion d'une économie propre favorisant la transition écologique, à travers les énergies renouvelables telles que le solaire, et le partenariat public-privé.

Pour sa part, le directeur de la BNMR, Mohamed El Ferrane a indiqué que le projet de la centrale solaire vise, entre autres, la rationalisation de la consommation énergétique de la bibliothèque et l'optimisation de ses ressources.

Ce projet permettra à la BNRM de s'approvisionner en énergie et de fonctionner normalement, tout en respectant l'environnement, s'est-il réjoui, notant que grâce à cette action, cet établissement a franchi un pas géant vers la bibliothèque verte, inscrite et impliquée dans la stratégie de développement durable.