Le Maroc a enfin vaincu le trachome

5437685854_d630fceaff_b-
6629
Partager :

L’organisation Mondiale de la Santé a annoncé mardi que le Maroc a réussi à éliminer le trachome, principale cause infectieuse de cécité dans le monde. Une réalisation à ne pas négliger

C’est, en effet, un grand pas que le Maroc vient de franchir. D’abord parce que cette maladie est la première cause de cécité au monde. Ensuite parce qu’elle touche des milliers de marocains, la majorité des femmes et des enfants. Ainsi, l’élimination du trachome par le Maroc, est qualifiée « d’accomplissement majeur pour la santé publique » par l’OMS.

Dans un communiqué, Margaret Chan, directrice de l’OMS souligne que « cette élimination démontre qu’une solide volonté politique, l’éducation, la sensibilisation, la surveillance, mais surtout la mobilisation communautaire, peuvent contribuer à vaincre une maladie débilitante ». De la volonté, le royaume n’en a pas manqué car la lutte contre la maladie y a débuté depuis 1997.

Aujourd’hui, « des milliers de personnes gravement affectées dans les provinces d’Errachidia, de Figuig, de Ouarzazate, de Tata et de Zagora ont subi une chirurgie », précise l’OMS qui ajoute que la « vaste majorité d’entre elles ont été traitées par l’antibiotique azithromycine ». En 2015, plus de 185.000 personnes étaient atteintes de trichiasis dans le monde et ont bénéficié d’une stratégie corrective. 56 millions de personnes ont été traitées par l’azithromycine.

Le Docteur Ala Alwan, directeur régional pour la région OMS de la Méditerranée orientale a, pour sa part, déclaré : « le Maroc a apporté une contribution importante à notre objectif d’élimination mondiale du trachome ». Il ajoute : « le succès du Maroc est un motif d’espoir pour l’élimination des autres maladies tropicales négligées dans notre région ».  

Le trachome se transmet par contact avec l’écoulement oculaire ou nasal de personnes infectées, en particulier les jeunes enfants. La maladie touche 42 pays et est à l’origine de 1,9 millions de cas de cécité ou de déficience visuelle au monde.

À ce jour, huit pays ont indiqué avoir atteint les cibles d’élimination et la plupart des Etats où le trachome est endémique accélèrent la mise en œuvre de la stratégie de l’OMS afin d’atteindre le même objectif d’ici 2020 avec le soutien de l’Alliance pour l’élimination mondiale du trachome.

L’OMS estime à plus d’un milliard le budget nécessaire au niveau mondial pour renforcer et pérenniser les activités visant à éliminer la maladie en tant que problème de santé publique.