Le Maroc lancera un deuxième satellite en 2018

5437685854_d630fceaff_b-
6476
Partager :

Après le lancement du satellite Mohammed VI, le Maroc s’apprête à lancer un deuxième baptisé « Mohammed VI B »

Le 8 novembre dernier, le Maroc a lancé le satellite « Mohammed VI », rejoignant ainsi le club des pays disposant d’un ou plusieurs satellites dans l’espace. 

Plus d’un mois après, le royaume est sur le point de lancer un second satellite baptisé « Mohammed VI B » en 2018. Ce deuxième satellite devra rassembler des informations dans le domaine stratégique et dans le domaine de la criminalité transfrontalière. Il est le fruit d’une coopération entre le Maroc et l’European space agency-ESA  et a été conçu en Italie.

Le nouveau satellite fait partie de la nouvelle génération de satellites qui allient petite taille et très haute précision technologique. Le satellite « Mohammed VI B » est doté de miroirs photovoltaiques, sous formes d’ailes, qui l’alimentent en permanence en énergie solaire.

Il a également une durée de vie sur orbite de 15 à 30 ans et est équipé d’appareils de transmission embarqués, dont la technologie GPS de très haute précision. Il est prévu qu’il gravite à 36.000 km de la terre. Cela lui permettra de faire le tour de la terre en 100mn chrono et d’avoir en permanence le 1/3 de la superficie de la planète dans son objectif. 

Le satellite « Mohammed VI B » peut aussi transmettre des images de haute fidélité, en temps réel, comme s’il se trouvait à 50cm, et ce malgré les 36.000 km qui le séparent de la terre.