Le satellite chinois Tiangong-1 pourrait tomber au Maroc

5437685854_d630fceaff_b-
2631
Partager :

Selon certains experts, le vaisseau spatial chinois, Tiangong-1 (hors service depuis septembre 2016) devrait atterrir dans les prochains jours et pourrait toucher quelques pays, dont le Maroc

Selon Aerospace Corporation basée aux Etats-Unis, il y a une chance qu’une petite quantité de débris de ce vaisseau survive et d’ajouter que si cela se produisait, ces débris « tomberaient dans une zone de quelques centaines de kilomètres et seraient centrés sur une trajectoire ».

Aerospace affirme que le satellite devrait réintégrer la terre au cours de la première semaine d'avril. Les experts prévoient la date de la rentrée pour le 3 avril prochain à 8h37 (GMT + 1) quelque part entre les latitudes de 43 ° Nord et 43 ° Sud. Cependant, la position exacte et la trajectoire projetée du satellite restent inconnues.

Jonathan McDowell, astrophysicien à Harvard, a déclaré au « Guardian » qu’on ne peut exercer aucun contrôle sur ces satellites avant d’ajouter : « même quelques jours avant que le satellite ne rentre, nous ne saurons probablement pas plus de six ou sept heures à l’avance quand il va tomber ».

Selon certaines sources, le Maroc fait partie des pays qui pourraient recevoir des débris du satellite, de même que l’Algérie, la Tunisie, le Portugal, l’Espagne et la France.

Par ailleurs, l’agence spatiale a affirmé que les risques de dommages ou de blessures sont très « faibles ».