Les bénéfices de Nokia dégringolent d'un tiers au premier trimestre

5437685854_d630fceaff_b-
587
Partager :

Le géant finlandais de télécommunications Nokia a publié ce jeudi 26 avril des bénéfices trimestriels plus faibles que prévu, tout en exprimant sa confiance que la dynamique s'accélérait plus tard cette année

Le bénéfice du groupe au premier trimestre 2018 avant intérêts et impôts a chuté de 30% par rapport à l'année dernière à 239 millions d'euros, sur un chiffre d'affaires de 4,93 milliards d'euros.

La plus grande partie du bénéfice a été générée par l'activité de brevets de l'entreprise, qui a progressé de 136%. Cependant, la société finlandaise prévoit des perspectives plus prometteuses, car les déploiements commerciaux pour les réseaux 5G de prochaine génération devraient commencer à décoller plus tard dans l'année.

"Nous voyons une forte dynamique pour l'année malgré un démarrage lent dans les réseaux ... Nous avons une visibilité claire sur les transactions 5G pour les déploiements commerciaux à grande échelle aux Etats-Unis dans la seconde moitié de l'année", a déclaré le PDG de l’équipementier Rajeev Suri, dans un communiqué. Nokia s'attend à ce que l'industrie mondiale des réseaux chute de 1 à 3% cette année, soit une légère amélioration par rapport à sa prévision précédente de 2 à 4%, et prévoit que ses propres ventes dépasseront plus large la moyenne du marché des équipements télécoms.

Le groupe a été confronté pendant plusieurs années à la baisse de ses revenus pour les réseaux 4G, dont le développement a atteint un pic au milieu de la décennie. Il estime qu'un nouveau cycle de modernisation de ces réseaux devrait intervenir plus tard dans l'année.

Les déploiements commerciaux de la 5G devraient être lancés au second semestre 2018 aux Etats Unis, suivis par ceux dans de nombreux pays, dont la Chine, le Japon, la Corée du Sud, les pays nordiques et du Moyen-Orient.