MWC 2016 : Li-Fi ou comment télécharger 23 DVD en une seconde

5437685854_d630fceaff_b-
889
Partager :

Lucibel, l’entreprise française produisant des luminaires et systèmes d’éclairage à base de LED, avait testé avec la Sogeprom (groupe société générale) un prototype de luminaire Li-Fi qui diffuse une connexion Internet bidirectionnelle (se déplaçant dans deux directions habituellement opposées) à 1Gb/s. Cette technologie se pose comme alternative au Wi-Fi et le salon MWC 2016 « le Mobile World Congress », tenu cette semaine à Barcelone, a mis en lumière cette technologie novatrice. Détails.

L’acronyme Li-Fi sifnifie  “ L: light pour lumière, F: fidelity pour fidélité”. Il s’agit  d’une technologie de communication sans fil basée sur l’utilisation de lumière à haute fréquence en matière de transmission d’informations. Li-Fi et Wi-Fi ont la même issue, diffuser une connexion internet. Par contre, une chose les sépare : le Li-Fi se base particulièrement sur l’utilisation de la lumière visible ou le spectre optique (la partie du spectre électromagnétique visible pour l’œil humain). Quant au Wi-Fi, ce dernier utilise la partie radio du spectre électromagnétique.

Cette différence entre les deux supports n’est pas qu’opérationnelle. Apparemment, les ondes lumineuses sont inoffensives pour le corps humain voire même bénéfiques à certaines fréquences, contrairement aux ondes radio souvent critiquées comme étant nocives (électro-sensibles).  

En résumé, le Li-Fi nous promet une connexion internet à haut débit déclenchée une fois la lumière allumée. Cette innovation technologique a vu le jour il y a dix ans de cela. Cependant, elle n’a pas été vulgarisée vu que la transmission de données n’était qu’unidirectionnelle et le système restait tributaire du Led. La nouveauté, Lucibel l’a dévoilé vers la fin de 2015 avec un prototype Li-Fi doté d’une connexion bidirectionnelle de 1Gb/s. Cette solution a été testée au sein de la Sogeprom, filiale immobilière de la société générale, depuis juin 2015. Il est même dit que cette connexion permettrait de télécharger l’équivalent de 23 DVDs en une seconde.