Samsung au bord de la scission

5437685854_d630fceaff_b-
902
Partager :

Samsung Electronics a annoncé ce mardi 29 novembre, son intention d'augmenter son dividende et d'étudier la possibilité d'une scission en deux entités. Ceci constituerait le plus important changement structurel des 47 années de l'histoire du groupe sud-coréen.

S’il a fait part de son intention d’augmenter son dividende et d’étudier une possibilité de scission, Samsung n’a pas voulu donner plus de détails. Il a évoqué sa neutralité quant à la procédure et n’a donné aucun détail concernant son éventuelle restructuration. Chose qui a beaucoup déçu les investisseurs en bourse où l’action a fini inchangée.

« L’examen ne présage en rien de la direction ou de l’intention que la direction et le conseil suivront », telle est la déclaration de Samsung dans un communiqué. Il a également mentionné le recrutement de conseillers externes pour cette revue stratégique qui devrait durer six mois minimum. Une réorganisation du groupe pourrait permettre aux héritiers de la famille Lee de renforcer leur emprise sur le joyau du conglomérat Samsung Group.

Cette restructuration avait été proposée par le fonds spéculatif américain Elliott Management dans le but d’accroître la valeur boursière du groupe, actuellement de l'ordre de 224 milliards de dollars (211 milliards d'euros).

Samsung s'est engagé à redistribuer 50% de sa génération de trésorerie (free cash flow) pour 2016 et 2017. Quant à Elliott Management, il souhaite porter cette proportion jusqu'à 75% et réclame en plus un dividende spéciale d 26 milliards de dollars.