La région du nord se dote de 70 unités d’enseignement préscolaire

5437685854_d630fceaff_b-
208
Partager :

Un projet de coopération entre l’Initiative nationale pour de le développement humain (INDH) et l’Académie régionale d’Education et de Formation prévoit la réalisation de quelque 70 unités d’enseignement préscolaire, pour un budget de 28,14 MDH, qui profitera à 2.590 élèves.

Des données présentées lors de la célébration du 14e anniversaire du lancement de l’INDH, tenue sous le thème: “Le préscolaire, levier d’un développement équilibré et de la réhabilitation du capital humain”, précisent qu’il s’agit de 18 unités dans la province de Chefchaouen, 14 dans la province d’Ouazzane, neuf dans la préfecture de Tanger-Assilah, huit dans la province de Larache, sept respectivement dans la province d’Al Hoceima et la préfecture de M’diq-Fnideq, six dans la province de Tétouan, et une unité dans la province de Fahs-Anjara.

Entre 2005 et 2019, un total de 389 unités d'éducation préscolaire, profitant à près de 12.500 enfants, ont été construites, aménagées et équipées dans le cadre de l’INDH, pour une enveloppe budgétaire de 105,34 MDH, dont un apport de 85,21 MDH de l’Initiative.

Ces unités se répartissent comme suit: Tanger-Assilah 41%, Chefchaouen 19%, Tétouan 13%, Ouazzane 9%, Al Hoceima 8%, Larache 5%, Fahs-Anjara 3% et M’diq-Fnideq 2%.

Pour ce qui est du bilan global de l’INDH au niveau de la préfecture de Tanger-Assilah depuis 2005, les données font état de l’exécution de 777 projets pour 950 MDH concernant les secteurs de l’éducation (17%), de la santé (5%), des sports (16%), du social (20%), de la formation (6%), des activités génératrices de revenus (19%), des infrastructures (12%) et de la culture (2%).

Dans une allocution de circonstance, le wali de la région, Mohamed Mhidia, a affirmé que les projets et réalisations de l’INDH dans le domaine de l’enseignement préscolaire sont de nature à “avoir un impact positif sur les capacités des enfants, contribuer à la lutte contre la déperdition scolaire et l’amélioration du parcours scolaire des enfants, et hisser le niveau du capital humain”.

Il a rappelé que la troisième phase de l’Initiative a érigé le soutien du préscolaire, notamment dans le monde rural, en un “volet fondamental”, afin de faire face au déficit enregistré dans certaines régions, notant que le comité régional de l’INDH a approuvé en mars dernier les projets de réalisation de 70 unités de préscolaire.

À noter que M. Mhidia avait donné, samedi dans la matinée, le coup d’envoi de la réalisation d’une unité de préscolaire au douar Kouarat, commune de Aouama, et remis les clés de quatre véhicules de transport scolaire au profit des élèves des établissements scolaires des communes de Had Gharbiya, Sebt Ziyat, et Sahel Chamali. 

Province d’Al Haouz :  51 unités d’enseignement préscolaire verront le jour 

Le Comité provincial du développement humain (CPDH) a approuvé dans une première phase la mise à niveau et l’équipement de 51 unités d’enseignement préscolaire sur un total de 93 unités scolaires.

Selon des données présentées vendredi lors d’une cérémonie organisée par la Province à l’unité d’enseignement préscolaire au douar Talgaft (commune Tamazouzte) dans le cadre de la célébration du 14è anniversaire du lancement de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), 06 unités d’enseignement préscolaire ont été équipées et dotées d’éducatrices et étaient prêtes à l’utilisation à partir de fin avril dernier.

Cette opération, réalisée dans le cadre d’un diagnostic participatif territorial effectué par le CPDH pour les douars connaissant un manque au niveau des classes d’enseignement préscolaire, rentre dans le cadre du programme d’impulsion au développement humain des générations montantes afin de généraliser l’enseignement préscolaire dans les zones rurales précaires conformément aux objectifs de la troisième phase de l’INDH.

Lors de cette cérémonie organisée en présence du gouverneur de la province d’Al Haouz, Rachid Benchikhi, le CPDH a mis en relief les acquis de la phase I et II de lINDH durant lesquelles 1.656 projets ont été réalisés pour un coût global de 636 MDH dans les différents programmes notamment dans les infrastructures, les services sociaux et les activités génératrices de revenus (AGR).