1,8 million de femmes ont bénéficié du diagnostic précoce du cancer du sein en 2017

5437685854_d630fceaff_b-
265
Partager :

Un total de 1,8 million de femmes a bénéficié du diagnostic précoce du cancer du sein au cours de l'année 2017, a indiqué, ce lundi 25 juin à Rabat, le ministre de la santé, Anas Doukkali

Répondant à une question orale sur "la création d'un centre d'oncologie pour le traitement du cancer dans la ville de Safi", présentée par le groupe haraki à la Chambre des représentants, le ministre a affirmé que 16 mille femmes ont également procédé à un examen radiologique, déplorant que la maladie du cancer enregistre annuellement environ 40 mille cas au Maroc.

Il a également rappelé le plan national de prévention et de contrôle du cancer qui prendra fin en 2020, notant que ce plan se base sur une approche participative intersectorielle et se caractérise par une adéquation avec le contexte socio-économique et culturel du pays.

Ce programme, a-t-il dit, a permis la réduction de manière significative du nombre de décès dus au cancer, en particulier celui des cas de cancer du sein et du col de l'utérus, grâce à la détection précoce.

Par ailleurs, et en réponse à une autre question orale sur "L'amélioration de l'efficacité et de l'efficience du régime d'assistance médicale", présentée par le groupe Authenticité et Modernité, Doukkali a souligné que le régime d'assistance médicale "Ramed" constitue un chantier sociétal majeur qui devrait être soutenu et renforcé à l'avenir, rappelant que ce régime bénéficie à 7,5 millions de personnes.

Il a fait remarquer que le Ramed a permis d'augmenter le nombre de bénéficiaires des services de santé d'hospitalisation, de chirurgie et de transplantation de membres, ainsi que des médicaments, des analyses et d'autres services.

Le budget des médicaments a enregistré, grâce au régime "Ramed", une augmentation de 2,2 milliards de dirhams, s'est félicité le ministre, soulignant toutefois que le Ramed reste "menacé", en raison de la forte pression sur l'infrastructure sanitaire, d'où l'importance d’œuvrer pour en assurer la pérennité et promouvoir les canaux de financement.