Accidents de la circulation: Baisse de l'indice de gravité

5437685854_d630fceaff_b-
81
Partager :

L'indice de gravité des accidents de la circulation a connu une baisse durant les cinq dernières années, contribuant à la baisse de l'indice de mortalité. C’est ce qu’a indiqué lundi 11 février à Rabat, le Secrétaire d’État chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif.

Répondant à une question orale sur "les répercussions humanitaires des accidents de la circulation", posée par le Groupe socialiste à la Chambre des représentants, M. Boulif a indiqué que ces indicateurs positifs confirment que la Stratégie nationale de la sécurité routière 2017-2026 commence à porter ses fruits en matière de lutte contre les accidents de la circulation, notant qu'un budget de 3 MMDH a été alloué pour faire face aux problématiques liées à la sécurité routière.

Il a également relevé que son département poursuit ses campagnes de sensibilisation, à travers différentes plateformes de communication au niveau des institutions d'enseignement de la conduite, en impliquant la société civile pour promouvoir la sécurité routière auprès de tous les acteurs concernés, outre la signature de partenariats au niveau régional, dans le but de réduire les répercussions de ce phénomène.

M. Boulif a souligné également que la Stratégie nationale de la sécurité routière ambitionne de réduire de 50% le nombre de décès dus aux accidents à l'horizon 2026, faisant savoir que la hausse des accidents n'est pas dû seulement à l'infrastructure et l'état mécanique des véhicules, mais renvoie principalement au comportement humain, à l'origine de presque 90 pc des accidents au Maroc.