Bouachrine, 1,4 million de dirhams pour Boussaïd et Akhannouch

5437685854_d630fceaff_b-
274
Partager :

La chambre d’appel du tribunal de première instance de Casablanca a rendu une décision par laquelle Bouachrine doit verser 1 ,4 millions de dirhams aux ministres Akhannouch et Boussaid.

Le directeur de publication d'Akhbar Al Yaoum, Taoufik Bouachrine, a été condamné à payer 1.4 million de dirhams, ont relayé jeudi plusieurs médias citant Moulay El Hassan Elalaoui, l’avocat de l’éditorialiste.

La somme qui représente le triple de celle fixée en première instance (450.000 dh) doit être versée au ministre de l'Agriculture et de la Pêche, Aziz Akhannouch, et au ministre limogé de l'Economie et des finances, Mohamed Boussaïd pour "diffamation".

Bouachrine a été poursuivi depuis 2015 pour un article dans lequel il avait accusé les deux ministres d'avoir modifié un article de la loi des finances 2016, pour  permettre à Akhannouch de prendre le contrôle du Fonds de développement rural.

A noter que la chambre criminelle près la cour d’appel de Casablanca a condamné, vendredi 9 novembre 2018, Taoufik Bouachrine à 12 ans d’emprisonnement et à une amende de 200.000 dirhams. Il a également été condamné à des indemnisations pour certaines victimes allant de 100.000 à 500.000 dirhams.

Il a été accusé de traite d’êtres humains, d’exploitation d’une situation de vulnérabilité ou de besoin, de recours à l’abus d’autorité, de fonction ou de pouvoir à des fins d’exploitation sexuelle, de recours à d’autres formes de contrainte à l’encontre de deux personnes en réunion, attentat à la pudeur avec violence, et viol et tentative de viol.