Dépistage précoce pour une meilleure prise en charge des personnes atteintes d’Alzheimer

5437685854_d630fceaff_b-
343
Partager :

Marrakech - Les participants à une journée d’étude organisée mercredi, à Marrakech, sous le thème "les souffrances de l’automne de la vie …pour une meilleure vie", ont souligné l’importance du dépistage précoce pour une meilleure prise en charge des personnes atteintes d’Alzheimer.

Les intervenants à cette rencontre organisée par l’association "Espoir Maroc Alzheimer", à l’occasion de la Journée mondiale d’Alzheimer (21 septembre), ont noté qu’en dépit des efforts des associations et des professionnels de la santé, au Maroc, cette maladie neuro-dégénérative reste encore sous-diagnostiquée même si elle ne constitue pas actuellement un véritable problème de santé comme c’est le cas dans les pays développés.

Les participants à cette rencontre ont fait remarquer qu’au niveau national se pose la question de la prise en charge des malades d’Alzheimer avec une insuffisance du nombre de neurologues, gériatres et neuropsychologues et des structures d’accueil dédiées à cette catégorie. 

Les intervenants ont appelé à consentir davantage d’efforts en matière de sensibilisation pour lutter contre la stigmatisation et les tabous entourant cette maladie, "qui fait encore peur et inquiète".

Pour le président de l’association "Espoir Maroc Alzheimer", Rochdi El Bakkali, le nombre de malades d’Alzheimer a presque décuplé au Maroc par rapport au siècle dernier, faisant remarquer que les symptômes de cette maladie apparaissent chez les patients marocains et des pays en voie de développement en général à un âge relativement précoce (plus de 65 ans) comparativement aux pays développés où ils n’apparaissent qu’à un âge tardif (plus de 75 ans).

Selon le Pr. Najib Kissani, chef du service de neurologie au CHU Mohammed VI de Marrakech, la célébration de cette Journée mondiale représente une occasion pour mettre en exergue les efforts des associations œuvrant dans ce domaine ainsi que les professionnels de la santé et les familles et proches des malades d’Alzheimer.

Cette journée d’étude a connu la participation d’experts et spécialistes, de médecins psychiatres, gériatres et acteurs associatifs. 

Créée en 2010, l’association "Espoir Maroc Alzheimer" a pour missions de sensibiliser, atténuer les souffrances des personnes atteintes et soutenir les familles des patients dans leur lutte contre la maladie.