Des médecins généralistes en conclave à Marrakech

5437685854_d630fceaff_b-
899
Partager :

Les travaux de la 7ème édition du congrès national de médecine générale se sont ouverts, ce jeudi 5 octobre à Marrakech, avec la participation de plus de 600 médecins marocains et étrangers

Organisé sous le patronage du roi Mohammed VI, par l’association le collectif national des médecins généralistes du Maroc (MG Maroc) du 5 au 7 octobre, sous le thème "Médecine générale : meilleur recours pour une Afrique citoyenne", ce congrès a pour but de mettre en valeur la médecine générale au Maroc, en tant qu’une étape incontournable dans l’amélioration de l’état de santé du citoyen.

Cet événement s’assigne également pour objectifs de favoriser les rencontres et les échanges entre les médecins généralistes, tous secteurs confondus, marocains et étrangers sur les nouveautés scientifiques et de créer un espace de discussion et de débat autour des thématiques, qui intéressent le médecin généraliste dans sa pratique quotidienne.

La présidente de l’Association MG Maroc, le docteur Fatima Zohra Mchich Alami, a souligné que cette édition qui réunit plus de 600 médecins et intervenants issus du Maroc, de la région MENA, de l’Afrique et de l’Europe, a pour but d’unifier les médecins et de contribuer au développement de la médecine générale, en tant que médecine de famille et médecine de premier recours pour le bien de la nation et du citoyen marocain. 

Dans ce cadre, elle a appelé à reconnaître la médecine générale comme une spécialité à part entière et une porte d’entrée du système de santé au Maroc à l’instar d’autres pays du monde.

L’organisation de ce congrès a pour but d’assurer la formation médicale continue aux participants et créer un espace d’échange et de partage de connaissances entre les différents médecins dans la perspective d’aider la médecine générale à évoluer vers une spécialité à part entière, a, de son côté, relevé la vice-présidente de l’Association, le docteur Sarra Hajji.

A ce titre, elle a plaidé pour que cette discipline soit reconnue en tant que pivot de tous les soins car elle renferme les connaissances de toutes les spécialités.

Au programme de ce rendez-vous, figurent des présentations de recherche fondamentale, des mises au point sur des thématiques de pratique clinique, des focus sur certaines nouveautés scientifiques et perfectionnements techniques.

Créée en 2003, MG Maroc a pour missions, notamment de s’inscrire dans un positionnement des soins primaires, local, national et international, développer et mobiliser un secteur libéral à but social et à mission de santé publique et mettre en place les composantes spécifiques pour garantir la viabilité et la durabilité du partenariat public-privé en matière de soins primaires.