Enseignants : Ouverture d'une enquête sur le décès d'une personne lors d'un sit-in à Rabat

5437685854_d630fceaff_b-
199
Partager :

Une enquête judiciaire a été ouverte pour déterminer les circonstances du décès, lundi 27 mai d'une personne au Centre hospitalier universitaire (CHU) Ibn Sina à Rabat où elle a été transférée suite à sa blessure lors de la dispersion d'un sit-in de protestation des enseignants contractuels, le 24 avril dernier, annonce mardi le Procureur général du Roi près la Cour d'appel de Rabat.

Dans un communiqué, le Procureur général du Roi indique qu'une enquête judiciaire a été ouverte à ce sujet sur instructions du Parquet, ajoutant qu'il a également été décidé de réaliser une autopsie sur le corps du défunt pour déterminer la cause du décès. 

A la lumière des résultats de cette enquête en cours, sera prise la décision légale appropriée, conclut le communiqué.

La personne concernée, Abdellah Hjili accompagnait sa fille, l’enseignante Houda Hjili de Safi pendant les sept premières semaines de manifestations des enseignants-cadres des AREF. 

Le défunt hospitalisé depuis plus d’un mois à l’hôpital de Souissi à Rabat, a été grièvement blessé, au niveau de la tête, de l’épaule et de la cage thoracique par les forces de l’ordre lors de la protestation des enseignants contractuels le 25 avril dernier, ce qui a nécessité une intervention chirurgicale et son maintien en soins intensifs.

 

 

 

 

.