Fès : Premier cours francophone international sur l'épidémiologie des cancers

5437685854_d630fceaff_b-
445
Partager :

Fès - Des professionnels et spécialistes en oncologie, en épidémiologie et en santé publique bénéficient du premier cours francophone international sur la prévention et l’épidémiologie des cancers, organisé du 30 septembre au 4 octobre à l’Institut de recherche sur le cancer (IRC), basé à Fès.

Initiée par l’IRC en collaboration notamment avec le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de Lyon en France, la première édition de ce cours cible des professionnels en provenance des régions de Casablanca-Settat, Fès-Meknès, Marrakech-Safi et Rabat-Salé-Kenitra, ainsi que d’autres venus du Bénin, de la Côte d’Ivoire et du Sénégal.

Ce cours, animé par des formateurs marocains et des experts internationaux du CIRC, concerne la formation des formateurs et sera suivi par des sessions de formation de professionnels issus des autres régions du Maroc et de pays francophones amis, indiquent les organisateurs.

La formation cible des professionnels engagés dans des programmes de prévention et de contrôle du cancer, des spécialistes en oncologie, en épidémiologie et en santé publique, outre des participants des organismes gestionnaires de l’Assurance Maladie au Maroc (ANAM, CNOPS).

Dans une déclaration à la MAP, le directeur de l’IRC, Karim Ouldim, a indiqué que ce cours, premier du genre, fournira aux participants une vue d’ensemble sur les principes fondamentaux, les concepts et les approches de la lutte contre le cancer, ainsi que sur les enjeux et les pratiques en matière de prévention et de détection du cancer et de leur mise en œuvre.

Il s’agit, a relevé M. Ouldim, de permettre aux participants d’acquérir les connaissances utiles et nécessaires sur les concepts et les approches en matière de prévention, de détection précoce et d’épidémiologie des cancers, tout en leur permettant de se projeter dans une perspective de lutte contre le cancer au niveau communautaire, à travers des équipes multidisciplinaires pouvant prendre à leur charge la formation et la gestion de la mise en œuvre des activités.

Les bénéficiaires de cette formation, qui sont tous impliqués dans la gestion des programmes de santé publique et actifs dans la prévention, seront invités, à l’issue de ce cours, à partager leurs acquis dans le cadre d’autres sessions de formation, intervenir au niveau communautaire en élargissant le champ d'action de leur pratique et à intégrer les aspects prévention et détection précoce dans la gamme de soins et des prises en charge.

Ce premier cours sera suivi d’une série de sessions dans toutes les régions du Maroc, mais également dans ‘’d’autres pays francophones amis des régions OMS de la Méditerranée Orientale et d’Afrique’’, a-t-il poursuivi.

Selon les organisateurs, une plateforme d’enseignement à distance (e-learning) devra être mise en place à moyen terme, afin de permettre au plus grand nombre de professionnels de santé nationaux et internationaux de suivre le cours en ligne.