Forum à Dakhla célébre le 62è anniversaire de la visite de Mohammed V à M'Hamid El Ghizlane

5437685854_d630fceaff_b-
384
Partager :

Dakhla - La Fondation de réunification des sahraouis marocains dans le monde a organisé mardi un forum à Dakhla, en célébration du 62ème anniversaire de la visite de feu SM Mohammed V à M’Hamid El Ghizlane, effectuée le 25 février 1958, durant laquelle le défunt Souverain avait reçu les chioukh et les représentants des tribus sahraouies venus renouveler leur allégeance.

Initié sous le thème: "Fin du conflit artificiel: le Sahara marocain, une histoire et une lutte continue pour l'unité de la patrie", ce forum comprend plusieurs séances portant notamment sur la consécration des valeurs liés à la citoyenneté, à l'attachement au glorieux Trône alaouite, au soutien à la mise en œuvre de la régionalisation avancée et au nouveau modèle de développement des provinces du Sud.

S'exprimant à l'ouverture de ce forum, le président de la Fondation de réunification des sahraouis marocains dans le monde, Mahmoud Alboukhari, a souligné que la visite de feu SM Mohammed V à M’Hamid El Ghizlane représente une page rayonnante de l'histoire du Maroc contemporain et témoigne de l'attachement des Marocains à leur patrie.

Dans ce contexte, M. Alboukhari, qui préside deux associations de réunification des sahraouis marocains dans le monde en Belgique et en Espagne, a indiqué que les habitants des régions du Sud du Royaume ont toujours fait preuve d’un attachement indéfectible à leur patrie et à la monarchie, tout en montrant leur disposition, comme leurs compatriotes dans les autres régions du Royaume, au sacrifice et au combat contre le colonisateur.

La Fondation de la réunification des sahraouis marocains dans le monde a décidé de commémorer cet événement glorieux dans la ville de Dakhla, la perle du Sud du Maroc qui connaît une dynamique d'investissement dans les secteurs de l'agriculture, du tourisme, de la mer et du commerce, a-t-il poursuivi, notant que cette ville accueille désormais des représentations diplomatiques de plusieurs pays africains.

Pour sa part, la déléguée régionale du Haut commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l'armée de libération à Dakhla-Oued Eddahab, Salam Tairouze, a noté que cette rencontre revêt des significations profondes, relevant que cette commémoration est riche en leçons de patriotisme, d'unité et de loyauté.

Dans cette lignée, Mme Tairouze a fait observer que ce forum est aussi l'occasion de mettre en exergue l'importance des relations historiques unissant les habitants des provinces du Sud et le glorieux Trône alaouite et de resserrer leurs rangs face à toutes les manœuvres visant l'intégrité territoriale du pays.

Selon les organisateurs, la Fondation de la réunification des sahraouis marocains dans le monde tend à mettre la lumière sur la question du Sahara et à mobiliser pour la défense de l'intégrité territoriale dans le cadre de la régionalisation avancée et du projet d'autonomie des provinces du Sud.