Grippe saisonnière : 1100 décès en France, aucune recrudescence pour l’instant au Maroc

5437685854_d630fceaff_b-
203
Partager :

L'épidémie de grippe s'intensifie en France métropolitaine et a déjà fait plus de 1 000 morts, selon l'agence sanitaire Santé publique france

La grippe au Maroc a fait officiellement jusque là 16 morts, selon les chiffres du ministère de la santé. Dans un communiqué conjoint, ministère de la santé- Organisation mondiale de la Santé (OMS), se veut rassurant. La situation actuelle relative à la grippe saisonnière "ne doit en aucun cas inquiéter la population", a assuré le  communiqué en réaction aux informations rapportées dans les journaux et les médias sociaux concernant les décès dus à cette maladie.

S’il n’est pas question ici de jeter le trouble sur l’évolution de l’épidémie, il faut noter que le chef du gouvernement Saadeddine El Othmani affirmait que la situation au Maroc était similaire à celle des pays du Nord, citant dans ce contexte les Etats Unis d’Amérique le Canada ou encore la France.

Or dans ce pays à moins de trois heures de vol du Maroc, les autorités semblent s’alarmer quelque peu, depuis le 6 février, de l’évolution de l’épidémie, s’interrogeant sur l’efficacité du vaccin.

«Environ 1100 décès tous âges confondus sont attribuables à la grippe, depuis le début de la surveillance». relève l’agence sanitaire Santé publique France, mercredi 6 février dans son bulletin hebdomadaire, d’après des chiffres arrêtés au 20 janvier. 

Tous les indicateurs de l’activité grippale sont en augmentation (consultations chez les médecins généralistes, passages aux urgences, hospitalisations…) alors que l’épidémie s’était déjà généralisée à toutes les régions la semaine précédente. 

Plus de 12000 patients qui se sont présentés aux urgences la semaine dernière, 1823 ont été hospitalisés (+70% par rapport à la semaine précédente), selon le réseau Oscour.

Ces hospitalisations concernent principalement les 75 ans ou plus (43%) et les enfants de moins de 5 ans (15%).

Depuis le 1er novembre, 630 cas graves de grippe (dont 139 la semaine dernière) admis en réanimation ont été signalés. Parmi eux, 48 décès ont été enregistrés, tous chez des adultes, en particulier chez des 65 ans et plus.

Ces résultats préliminaires émanent du «réseau Sentinelles qui produit une estimation de l’efficacité du vaccin à éviter une infection grippale conduisant à une consultation chez un médecin généraliste», explique l’agence sanitaire. «Ces estimations seront affinées dans les semaines à venir», précise-t-elle.

Du coté du Maroc, le communiqué du ministère de la Santé et de l’OMS  ", indique que les autorités de la santé continuent de conseiller la vaccination annuelle des personnes appartenant aux groupes à risque ( personnes de plus de 65 ans, malades chroniques enfants de moins de 5 ans, ainsi qu’aux professionnels de santé".

Le système de surveillance de la grippe au Maroc fonctionne pleinement et génère toutes les données nécessaires aux actions de prévention et de riposte, ont souligné les deux parties, notant que jusqu'à présent, aucune recrudescence anormale des cas de grippe saisonnière n'a été observée.