Inauguration à Azrou du centre hospitalier provincial 20 août

5437685854_d630fceaff_b-
733
Partager :

La province d'Ifrane vient de renforcer son offre en matière de santé, par l’inauguration, ce jeudi 13 juillet à Azrou, du centre hospitalier provincial 20 août, auquel ont été alloués des investissements de l’ordre de 131.738.000 dirhams

Une délégation composée notamment du ministre de la santé, Houcine El Ouardi, du secrétaire d’état chargé du développement rural, Hammou Ouheli, du wali de la région Fès-Meknès, Said Zniber, du gouverneur de la province d’Ifrane, Abdelhamid El Mazid, du vice-président de la région Fès-Meknès, Mohamed Ouzzine, des élus et de plusieurs personnalités, a effectué, lors de la cérémonie d’inauguration, une tournée à travers les différentes dépendances de ce centre hospitalier construit sur une superficie de plus de 7.900 M2 et doté d’une capacité d'accueil de 64 lits.

Dans une déclaration à la presse, Houcine El Ouardi a souligné que ce centre hospitalier vise en premier lieu à apporter un soutien médical de proximité, relevant que la réalisation de cet hôpital est de nature à promouvoir un nouveau pôle sanitaire et médical au service du développement régional, à offrir des prestations médicales spécialisées aux habitants de la région et contribuer ainsi à l’amélioration de l’offre des soins à l’échelon de la province d’Ifrane.

Cet hôpital, qui participe à la réduction des inégalités dans l’offre de soins dans la région de Fès-Meknès, tend également à rapprocher les prestations médicales aux citoyens et palier au déficit en cadres médicaux au niveau de la province d’Ifrane, a-t-il dit.

Après avoir jeté la lumière sur les différents services et spécialités de ce centre hospitalier, El Ouardi a fait savoir que cette infrastructure hospitalière offrira diverses prestations pour les habitants de zones rurales et périurbaines relevant de la région où le besoin en renfort de soins de santé est important.

Le centre hospitalier provincial 20 août est doté d’un équipement moderne, de nouveaux outils et d’une large gamme de matériel de réanimation et de premier secours, ainsi que des appareils de ventilation artificielle. Il comprend, entre autres, des services Mère-Enfant, de spécialités chirurgicales et médicales, de réanimation et des urgences, ainsi qu’un laboratoire, un pavillon de consultations externes, un bloc opératoire et une salle de diagnostic.

Cette infrastructure comprend aussi des unités médicales dotées des équipements requis en matière de diagnostic dans plusieurs spécialités, en l’occurrence la gastrologie, l'urologie, la gynécologie, la dermatologie, la cardiologie, l'ORL, la pneumologie, le diabète, l'ophtalmologie, la pédiatrie et la médecine générale.