Indice de l’esclavage moderne 2016 : Le Maroc dans le top 20

5437685854_d630fceaff_b-
252
Partager :

Selon l’indice mondial de l’esclavage 2016, 45,8 millions de personnes souffrent d’une forme quelconque d’esclavage moderne. Le rapport classe le Maroc au 18ème rang sur les 167 pays répertoriés

Les données montrent qu'il y a 219 700 victimes de l'esclavage moderne au Maroc. Le terme esclavage moderne ou contemporain englobe de nombreux types d'exploitation qui minent les droits de l'Homme. Il s’agit notamment du travail des enfants, du mariage forcé et de la traite des êtres humains.

Le mariage forcé des enfants et des femmes est l'un des principaux phénomènes relatés dans le rapport. Le phénomène des mariages temporaires ou touristiques où des hommes, souvent originaires des Etats du Golfe, voyagent à l'étranger et prennent temporairement une épouse pour la durée de leurs vacances sévit surtout en Egypte, au Liban, en Jordanie, au Maroc et en Inde, selon le rapport.

L'enquête indique que les enfants sont parfois forcés de se marier par leurs parents et ce à des fins économiques.

"Au Maroc, le recensement de 2014 a révélé plus de 100 000 mariages d'enfants, dont certains sont souvent mariés sans consentement libre et éclairé", indique le rapport.

Cette question est notable dans d'autres pays arabes, en particulier ceux qui connaissent des guerres civiles et des troubles.

"Des enfants âgés de seulement 11 ans ont été vendus dans des mariages temporaires en Egypte", indique le rapport. Le mariage temporaire peut durer quelques heures, quelques jours ou quelques semaines. Pendant ce temps, "des enfants réfugiés de Syrie et d'Irak ont ??été mariés de force par des parents désespérés pour assurer leur sécurité économique et les protéger contre la menace de la violence sexuelle", déclare le rapport.

Selon ce dernier, les pays ayant le plus grand nombre d'esclavages modernes par la proportion de leur population sont la Corée du Nord, l'Ouzbékistan, le Cambodge et le Qatar. La Syrie, le Yémen, l'Irak et la Libye se classent tous au sixième rang. 70 900 personnes sont victimes de l'esclavage en Libye, tandis que l'Algérie se classe au 20ème rang avec 248 300 victimes. La Tunisie se classe au 15ème rang avec 85 000 victimes de l'esclavage moderne.

La question de l'esclavage se retrouve également au cœur des pays développés, notamment les États-Unis, le Canada, la Belgique, la Suède et la Suisse qui se classent tous au 52ème rang.

Dans le Global Modern Slavery Index de 2015, mené par l'organisation internationale de défense des droits de l'Homme, Walk Free Foundation, le Maroc se classait au 29ème rang parmi les pays les plus esclavagistes avec 158 400 victimes. Le rapport définit l'esclavage moderne comme «une personne possédant ou contrôlant une personne et en lui privant de manière significative de sa liberté individuelle».