La coopération médiatique dans le respect mutuel au Forum Russie – Afrique

5437685854_d630fceaff_b-
484
Partager :

Sotchi - La Russie et l'Afrique peuvent développer un nouveau modèle de coopération médiatique inspirant basé sur le respect mutuel, la coopération efficiente et la curiosité culturelle partagée, a affirmé mercredi à Sotchi le Directeur Général de l’Agence Maghreb Arabe Presse, M. Khalil Hachimi Idrissi.

Intervenant lors d’une conférence tenue dans le cadre du Forum économique Russie-Afrique, sous le thème "les relations russo-africaines: le rôle des médias", M. Hachimi Idrissi, a souligné que ce nouveau modèle de coopération médiatique est également fondé sur les principes de "soutien utile et d’un professionnalisme fédérateur qui puisse faire progresser les sociétés, stimuler la croissance, consolider les libertés et se soucier de l’environnement et des défis écologiques de la planète".

"La promesse du Forum économique Russie-Afrique est de débattre avec un partenaire qui peut être un facteur d’équilibre, une voix différente, plus respectueuse des spécificités, et qui au final viendrait rompre ce huis-clos, déséquilibré, Nord-Sud en matière d’information", a indiqué M. Hachimi Idrissi, lors de cette conférence qui a notamment connu la participation du vice-ministre russe des Affaires étrangères, M. Mikhail Bogdanov, et du président du Comité russe du programme international pour le développement de la communication de l’UNESCO et vice-président du Conseil mondial des Agences de presse, M. Mikhail Guzman.

Et d’ajouter que "le continent africain est souvent un objet médiatique, et rarement un sujet agissant. Nous sommes toujours analysés, commentés, discutés, jugés par les autres et souvent d’une manière asymétrique ou malveillante", faisant ainsi que le message du continent est "souvent inaudible ou marginalisé car les forces en présence sont déséquilibrés ou d’inégale valeur".

Evoquant l’Agence de presse marocaine, M. Hachimi Idrissi a souligné que la MAP a fait d’énormes progrès vers l’agence de presse du 21ème siècle, dont la feuille de route tracée est celle d’une agence 360 degrés, tous supports et tous vecteurs.

"Mais le chemin à parcourir reste difficile et long. Il ne sera jalonné de réussite pour tous que si nous nous inscrivons dans une coopération interafricaine sérieuse et une coopération internationale large et féconde dont le modèle peut être esquissé à Sochi", a souligné le Directeur Général de la MAP.

Dans le volet de la coopération Interafricaine, M. Hachimi Idrissi a présenté la Fédération Atlantique des Agences de presse africaines (FAAPA), dont il est le président, comme une fédération d’agences de presses africaines qui, depuis sa fondation en 2014, a pour "vocation de développer un plaidoyer auprès des Etats africains en faveur des agences pour leur mise à niveau, leur financement, leur organisation et leur projection dans l’avenir".

"Un de nos objectifs à la FAAPA est, par la formation et le partage d’expériences, de réussir à développer nos compétences, notre compétitivité et notre force d’intervention professionnelle dans le champ médiatique", a ajouté le Directeur Général de la MAP.

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Mikhail Bogdanov, a relevé dans son intervention que la Russie développe sa coopération sur tous les volets avec l’Afrique, comme en témoignent les contacts réguliers de la diplomatie russe avec l’ensemble des pays africains, marqués par la recherche des intérêts mutuels et d’un partenariat à long terme.

Il a, par ailleurs, souligné que les médias russes coopèrent avec leurs homologues africains en termes de diffusion de contenu et de recrutement de journalistes, ajoutant que la Russie va contribuer à établir le contact avec les sociétés médiatiques africaines et à soutenir la conclusion d’accords entre ces dernières et leurs homologues russes.

M. Guzman a, pour sa part, souligné l’importance de traiter le thème du rôle des médias dans le renforcement des relations entre la Russie et l’Afrique, dans le contexte du développement technologique et de la multiplication des médias, soulignant la disposition de la Russie, depuis longue date, à œuvrer pour le renforcement des partenariats médiatiques avec le continent africain.

La conférence a également connu la participation du Directeur du Centre d’informations des Nations Unies à Moscou, M. Vladimir Kouznetsov, le Directeur Général de l’Agence de presse russe "TASS", M. Serguei Mikhailov, le Directeur Général de l’Agence de presse de la République du Caméroun, M. Xavier Messe A Tiati, du Directeur Général de l’Agence de presse du Ghana, M. Albert Kofi Owusu, et du Président honoraire de l’Institut d’Afrique de l’Académie des sciences de Russie et rédacteur en chef du magazine "Asia and Africa Today", M. Alexei Vassiliev.

Les travaux du Forum économique Russie-Afrique, tenu dans le cadre du Sommet Russie-Afrique, se sont ouverts mercredi à Sotchi, sous le thème "Russie-Afrique: Révéler le potentiel de la coopération", sous la présidence du président russe, M. Vladimir Poutine, et du président égyptien, M. Abdel Fattah Al-Sissi, en sa qualité de président de l’Union africaine, en présence de plusieurs chefs d'Etat et responsables africains.