La Lydec met la hausse des factures sur le dos du gouvernement

5437685854_d630fceaff_b-
668
Partager :

La Lyonnaise des Eaux de Casablanca (Lydec) a tenu à s’expliquer sur la hausse des factures d’eau et d’électricité dont les Casablancais se plaignent depuis deux mois

L’entreprise a fait savoir qu’elle a appliqué depuis le 1er Aout 2014 les décisions du gouvernement concernant les nouvelles dispositions de facturation et de tarification, objet du contrat-programme Etat-ONEE sur la période 2014-2017.

Avec ces nouvelles dispositions, le système de tarification pour les tarifs particuliers se compose maintenant de deux modes de facturation des consommations. Il y a ainsi des tranches de consommation auxquelles correspondent des tarifs progressifs et des tranches de consommation auxquelles s’appliquent des tarifs sélectifs.

Lydec indique que la facturation progressive a été maintenue pour les consommations mensuelles inférieures ou égales à 12 m3 pour l’eau potable et à 150 kWh pour l’électricité. Quant à la facturation sélective, elle a été instaurée pour les consommations mensuelles supérieures à 12 m3 pour l’eau potable et à 150 kWh pour l’électricité, ajoute l’entreprise. Le principe de la facturation sélective consiste à facturer la totalité de la consommation mensuelle au prix de la tranche dans laquelle elle se situe, précise Lydec.

Enfin, l’entreprise explique que si la consommation atteint la tranche 3, elle sera entièrement facturée en tranche 3, contrairement à ce qui faisait avant, à savoir une 1ère partie en tranche 1, une 2ème en tranche 2 et la 3ème en tranche 3. Pour expliquer la mise en œuvre de ces nouvelles dispositions, Lydec a mis en place un dispositif de communication via un message sur les factures, le dépliant d’information « Lydec et Vous » disponible en agence et distribué par les encaisseurs, ainsi que le site web.