Laâyoune: Des tirs de sommation lors de l’arrestation cinq individus

5437685854_d630fceaff_b-
223
Partager :

Des éléments de la préfecture de police de Laâyoune ont été contraints de faire usage de leurs armes de fonction et de tirer des balles de sommation, dimanche, lors d’une intervention sécuritaire pour arrêter cinq individus, âgés de 22 à 26 ans, dont un multirécidiviste.

Les policiers ont été contraints de tirer quatre balles de sommation pour arrêter les individus qui avaient opposé une résistance farouche et après que deux d’entre eux aient tenté d’agresser les éléments de la police avec des armes blanches de gros calibre, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

La police était intervenue dans le cadre des investigations menées au sujet d'une bagarre qui a éclaté aux premières heures de dimanche, entre deux groupes suspectés d'implication dans le trafic de drogue, ajoute la même source, en précisant que la situation s’est rapidement transformée en incendie volontaire d’une maison et en destruction de biens d’autrui avant que la police n’intervienne et que l’un de ses éléments ne tire une balle de sommation pour neutraliser le danger émanant des suspects, qui avaient pris la fuite à bord d’un véhicule tout terrain.

Les opérations de fouille menées dans le cadre de cette affaire ont permis la saisie de deux véhicules, de deux armes blanches, d’une balle de fusil de chasse, de deux cagoules et de deux plaques minéralogiques étrangères.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent, et ce pour élucider les tenants et aboutissants de cette affaire et vérifier les actes qui leurs sont reprochés, conclut le communiqué.