Le jeune homme à la Ferrari retrouve la liberté

5437685854_d630fceaff_b-
415
Partager :

Hamza Derhem, encore appelé « jeune homme à la Ferrari » a été libéré cette semaine après un an et 14 jours d’emprisonnement

Condamné à deux ans de prison, dont huit mois ferme, par le tribunal de première instance, le jeune homme a été acquitté par le tribunal de Rabat, de même que son frère et les deux policiers poursuivis dans cette affaire.

Hamza Derhem avait été arrêté en avril dernier après avoir causé un accident de la circulation à  Rabat en compagnie de son frère et une autre personne alors qu’il était sous l’emprise de l’alcool. Il avait ensuite filmé le lieu de l’accident et s’était mis à chanter pendant que les policiers faisaient le constat.

La vidéo, qui avait fait le tour des réseaux sociaux, avait indigné les internautes qui ont jugé son comportement « imprudent » et appelé à une application équitable de la loi pour tous les citoyens.

Il avait donc été arrêté, ainsi que les deux policiers et ses deux compagnons. Les deux policiers ont été accusés de « détournement d’objets saisis » et de « modification de l’état des lieux d’un crime ».

Quant à Hamza Derhem, qui fait partie de l’une des familles les plus riches au Maroc, a été reconnu coupable de falsification d’un rapport d’accident, manipulation et délit de fuite.