Maroc, quand et quoi acheter ?

5437685854_d630fceaff_b-
344
Partager :

Abonnement à un centre sportif, accessoires de sport, climatiseurs et radiateurs,  appareils électroniques, vêtements, jeux et jouets, etc. Ce sont des biens de consommations qu’on veut obtenir, mais il faut parfois prendre du recul pour se demander : Maintenant ou « après » ?

L’être humain, de par sa nature, est rarement satisfait au delà d’une courte période. La hausse de l’Indice des prix de 0,3% en août 2017, le record de la consommation électrique, Ramadan, Aïd el Kbir, vacances d’été et rentrée scolaire, tout ça en une période de 6 mois, c’est certainement le signe que les Marocains sont à un tournant de leurs usages. En tout cas, et en dépit du niveau de vie, il est fort probable que la société de consommation est en train de pointer son nez un petit peu plus chaque jour.

Oui, la société marocaine est en train de devenir une société de consommation… à crédit. Lorsque 12% des casablancaises de 35-45 ans, mariées et sans enfants, dépensent plus de la moitié de leurs revenus dans des achats strictement personnels en 2014, l’autre Maroc s’endette, emprunte de l’argent à des proches et prend des crédits pour pouvoir payer les fournitures de ses enfants, célébrer l’aïd etc. Il y a deux Maroc.

Pour garder le moral, demandons-nous quand même: Comment peut-on faire des économies, comment y arriver de manière simple et autonome, quand acheter quoi ?

Les entreprises nous traquent alors traquons les en retour. Les entreprises mènent souvent l’enquête suivante : Est-ce que le comportement du consommateur est le même durant toute l’année ? Et si on se posait la même question et qu’on essayait d’anticiper le les stratégies d’une entreprise lambda, d’un secteur lambda, on arriverait alors à faire des « achats malins ».

Abonnement à un centre sportif, accessoires de sport, climatiseurs et radiateurs, appareils électroniques, vêtements, jeux et jouets, fournitures scolaires, jeux vidéos et consoles, voyages etc. Se sont des biens de consommations qu’on veut obtenir, mais il faut savoir prendre du recul et se demander : Maintenant ou « après » ? Plus tard est parfois nécessaire, mais quand exactement.

Au Maroc, les promotions et les soldes ne sont pas systématiquement réglementés. Alors voici quelques astuces tirées d’une expérience personnelle, pour faire de bonnes affaires et qui pourrait aider pas mal d’entre vous.

Centres sportifs. Le président d’une bannière sportive raconte, « C’est toujours sous l’impulsion du moment, par exemple lorsqu’ils constatent que leur tour de taille a pris un peu d’expansion durant les fêtes ou qu’ils doivent se remettre en forme pour affronter l’automne au bureau, que les gens ont tendance à vouloir s’inscrire. Nous les attirons à ces moments précis avec nos promotions les plus intéressantes ».

Il est donc intéressant de s’y inscrire pendant le mois du Ramadan, pendant la semaine de l’Aïd, sans oublier Janvier (le nouvel an), et septembre, la rentrée, après les vacances d’été. Les périodes qu’on appelle celles des bonnes résolutions.

Accessoires de sport. Les fins de saisons. Mais se tenir au courant, en souscrivant aux infolettres, c’est un moyen efficace de saisir les meilleures opportunités au vol.

Climatiseurs et radiateurs. Il faut attendre août, septembre octobre pour les climatiseurs, et mars-avril pour les radiateurs. Pendant les épisodes de fortes chaleurs ou de froid intense, ne jamais s’en procurer, car c’est la pire période, vous feriez alors tout sauf une bonne affaire.

Appareils électroniques. Les mois de février, d’août et de septembre sont les mois où il y a les liquidations de fins de série (téléviseurs, home cinéma…), et les soldes de la rentrée des classes sont à ne pas rater.

Jeux et jouets. Les périodes d’inventaires tels que les mois de janvier, février et avril sont les mois propices à l’achat d’un jouet.

Octobre est également un bon mois si vous voulez acheter chez les détaillants (Vérifiez la norme CEE tout de même), car vous obtiendrez des remises. Ils veulent s’en débarrasser car les grands magasins vendent en effet les nouveaux produits à ce moment là.

Jeux vidéos et consoles. Quelques semaines avant et après les fêtes, il  y a les réductions (pour les jeux vidéos), pour les consoles, il n’y a pas de réduction conséquente si on prend en compte le fait que c’est un marché cyclique, et une fois que c’est « dépassé », les prix baissent bien évidemment. Néanmoins attendez quelques mois après la sortie d’une console, histoire de savoir si la fiabilité du produit a été testée.

Meubles et électroménagers. Pour Ikea au Maroc par exemple, Janvier, février, mars, mai, car c’est la période d’inventaire, et juin et juillet car c’est la période des déménagements.

N’oubliez pas de prendre en compte les fins de saison.

Voyages. Les bons plans voyages à partir du Maroc, c’est à faire et réserver hors saison et pas à l’approche des vacances et congés. Les agences sont désertées, et c’est comme ça que font ceux qui veulent faire des économies, et parfois, des achats à l’étranger.

Vêtements. Les vêtements, il vaut mieux les acheter en fin de saison. Au Maroc, les franchises ne sont plus comme avant, désormais, elles guettent la moindre opportunité pour fidéliser ses clients. Les fins de saisons ne sont plus ce qu’elles étaient dans les magasins franchisés au Maroc. Aujourd’hui vous pouvez trouver un bon choix, des articles différenciés et un large panel de couleurs et de modèles en fin de saison. Achetez malin, allez-y en mars, à la mi-mai ou encore à la fin août- et le mois de septembre.

Décembre est également le mois où il y a moyen de faire des économies sur votre budget dédié aux vêtements de début de printemps, en achetant ainsi les articles du dernier automne en date. Le Maroc étant un pays chaud, les articles d’automne conviennent souvent très bien les premières semaines printanières.