Omar Dahbi et Naïm Kamal parlent des Medi 1

5437685854_d630fceaff_b-
10051
Partager :

Omar Dahbi est directeur central des Rédactions de Medi 1 Tv et directeur de la Rédaction de Medi 1 radio. C’est un professionnel comme on n’en trouve pas beaucoup au Maroc, et, pour ne rien vous cacher, un ami. Auteur d’un ouvrage, Maroc -Espagne, la guerre de ombres (2000 -2010), dont il m’avait confié gentiment la postface, Omar Dahbi a toujours pratiqué un journalisme de « l’honnêteté », ni sensationnalisme ni racolage, ni posture et moins encore imposture, son souci dans l’exercice de sa profession étant d’abord de comprendre et de faire comprendre. Que ce soit à Aujourd’hui le Maroc où il été rédacteur en chef, au groupe Maroc soir dont il a dirigé les rédactions, ou actuellement à ce que l’on peut appeler les Medi 1, deux leviers lui permettent de mener à bien ses missions : le travail en bonne intelligence avec les équipes et la rigueur dans ce que l’ont dit et fait. L’idée de cet entretien est venue au détour d’une discussion. L’idée est toute simple : Le Maroc s’apprête à une rentrée pas comme les autres, comment les Medi 1 s’y préparent. La télévision n’est pas chose aisée, elle l’est encore moins quand il s’agit d’une chaine d’information dont la mission relève de l’ordre du stratégique, contribuer à faire connaitre le Maroc et à le faire rayonner au Maghreb, en Afrique et dans le monde arabe. Dans quel état d’esprit se trouvent aujourd’hui les équipes, quelle ambiance de travail règne au sein des chaines, de quels moyens disposent-elles, quelle grille de programme, comment sont les relations au sein du top management sont entre autres les axes de cette discussion au coin d’un arbre.