ONCF : La nouvelle gare de Témara et le millionième Voyageur d’Al Boraq

5437685854_d630fceaff_b-
128
Partager :

Jeudi 02 Mai 2019. Après une visite à la nouvelle gare ferroviaire de Témara, Mohamed Rabie Khlie, directeur général de l’Office national des chemins de fer, s’est félicité devant la presse des performances réalisées par l’ONCF durant les 4 premiers mois de 2019.

Depuis la mise en service du plan de transport de l’ONCF en 2018, 6 nouvelles gares dont celles de Tanger, Kenitra, Casa-Voyageurs, Rabat-Agdal, Benguerir et Oujda ont été ouvertes aux voyageurs.

La gare de Témara, placée au cœur des préoccupations, vient s’ajouter à cette série d’ouverture. Couvrant une superficie globale de 2160 m2 et un aménagement extérieur de 5900 m2, la nouvelle gare s’inscrit dans « la continuité de déploiement du programme de constitution et de modernisation des gares ferroviaires » lancé par l’ONCF.

Pour répondre à la demande du trafic des voyageurs qui est en nette progression à Témara, 36 millions de dirhams ont été alors investis dans cette gare. 44 trains y seront desservis contre seulement 28 trains auparavant ; soit 16 nouveaux départs par jour.

Monsieur Mohamed Rabie Khlie a, dans son point de presse, rappelé que l’année 2018 a été marquée par « la livraison de l’ensemble des projets structurants menés à pied d’œuvre : train à grande vitesse Al Boraq, triplement de l’axe Casablanca - Kenitra (130km) etc. » Il a également insisté sur l’aspect sécuritaire des nouvelles gares de l’ONCF et des lignes ferroviaires qui ont été réaménagées.

Des performances à saluer…

En 2019, les quatre premiers mois d’exploitation du transport ferroviaire ont été bénéfiques pour l’ONCF. La ligne à grande vitesse, Al Boral a enregistré son millionième passager au bout de 3000 voyages. 7500 voyageurs empruntent « ce bijou national » chaque jour et 97,5% d’entre eux sont satisfaits du service à bord.
Al Altas bat, lui-aussi, des records avec 8500 trains mis aux services des voyageurs. Ils sont 34.700 à prendre chaque jour ce train pour parcourir des distances longues entre Marrakech et Fès. Soit un total de 5.5M voyageurs.

Le Train Navettes Rapides (TNR) a, pour sa part, accueilli 6 millions de passagers au cours des quatre premiers mois de cette année. Le temps de parcours a été nettement raccourci de 55 min entre Casablanca et Rabat. Le TNR ouvre ses portes à 62000 de voyageurs chaque jour.

Toutes ces performances, bien au-delàs des attentes de l’ONCF, sont « éloquentes en termes de bénéfices-clients : temps de parcours réduits, fréquences, ponctualité… » rappelle Mohamed Rabie Khlie. Selon le directeur général de l’office, les passagers se disent à 87% satisfait des nouvelles réalisations de l’ONCF.

 

lire aussi