Pacte sur la migration : Deux tiers des confirmations

5437685854_d630fceaff_b-
2475
Partager :

Les 10 et 11 décembre, les états membres de l’ONU sont attendus à Marrakech à la Conférence intergouvernementale des Nations-Unies pour adopter le « Pacte mondial sur la migration ».

Lors d’une rencontre avec les médias, le comité marocain d’organisation du ministère des Affaires étrangères, présidé par l’ambassadeur Fouad Yazough et directeur général des relations bilatérales et des affaires régionales, a annoncé ce mardi que 2/3 des pays invités avaient confirmé leurs présence au près des Nations Unis qui détient la liste des chefs des délégations. 

Les membres du comité, Fouad Yazough, Ismail chekkouri, directeur des Affaires globales au service central et Chafika El Habti, directrice de la Diplomatie publique et des acteurs non étatiques ont toutefois rappelé à plusieurs reprises que le nombre des participants n’a pas encore été précisé puisque les confirmations se poursuivent toujours et que la liste sera communiquée par les Nations Unis en temps opportune.

Un Pacte sur la migration "unique dans son genre"

Le Pacte sur la migration sera adopté lundi dès la première séance plénière, a affirmé Ismail Chekkouri. Il s’agit d’un document « unique dans son genre », « qui n’est pas le fruit du hasard », a-t-il ajouté.

«C’est un processus inclusif. Il est le fruit de la contribution de l’ensemble des Nations Unis et des parties prenantes, après 18 mois de négociations pour concertation», souligne M. Chekkouri.

D’après Fouad Yazough, le document « n’a pas de caractère contraignant ». Il reviendra aux gouvernements ou à ceux qui ont un intérêt d’avoir une migration ordonnée de voir ce qui convient à leur vision par rapport à la gestion de la migration, a expliqué le comité.

Cette conférence mondiale accueillera deux dialogues et huit séances plénières qui s'étaleront sur les deux jours de l’événement (de 9 heures à 13 heures, de 13 h à 15h, de 15 h-18h et enfin de 18 h à 20 heures).

L'Assemblée générale des Nations unies, au terme de sa 72e session, avait désigné le Royaume pour accueillir la conférence internationale sur la migration de 2018, durant laquelle sera adopté "le Pacte national pour des migrations sûres, ordonnées et régulières".