Peine capitale pour un conseiller PAMiste ayant tué 4 personnes avec un fusil de chasse

5437685854_d630fceaff_b-
582
Partager :

La Cour d’appel de Kénitra vient de prononcer la peine de mort contre le conseiller communal du PAM qui avait perpétré l’exécution de quatre meurtres à l’aide de son fusil de chasse

La peine capitale. Telle est la sentence de la Cour d’appel de Kénitra à l’encontre de ce conseiller qui a avoué avoir tué quatre personnes avec son fusil de chasse.

J.L, âgé de 39 ans, un conseiller pamiste de Sidi Bousber (province d’Ouezzane) a déclaré durant sa garde à vue que ses victimes le provoquaient pour beaucoup de raisons, notamment des différents sur la commercialisation de drogue. Pour tenter de justifier son acte, il a affirmé que ses mêmes victimes avaient pourchassé son frère jusqu’à son domicile et que sa famille était menacée à l’aide d’armes blanches.  

Averti par téléphone, le conseiller a tout de suite rejoint les lieux, non sans avoir pris le temps de prendre son fusil de chasse. Une fois sur place, il n’a pas non plus hésité à tirer sur ses quatre « ennemis », précisant toutefois que l’un d’entre eux avait été tué par erreur.

lire aussi