Personnes en situation de handicap : un 3 décembre pour l’égalité et l’inclusion

5437685854_d630fceaff_b-
84
Partager :

La Journée internationale des personnes en situation de handicap, célébrée le 3 décembre de chaque année, est l'occasion idéale de sensibiliser davantage aux droits de cette frange de la société à l'égalité et à l'inclusion.

Célébrée sous le thème "Autonomiser les personnes handicapées et assurer la participation et l'égalité", l’édition 2018 met l’accent sur l’autonomisation de ces personnes et sur la garantie de leur inclusion dans la société, en encourageant l’action combinée de multiples parties prenantes pour ne laisser personne pour compte, indique l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO).

La célébration lundi de cette journée internationale constituera ainsi l'opportunité idoine de réaffirmer davantage le principe du premier article de la Déclaration universelle des Droits de l’homme, à savoir "Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits".

Au Maroc, la journée est mise à l’honneur par plusieurs activités de sensibilisation, d’échange et de rencontres autour des enjeux fondamentaux liés à l’inclusion de cette catégorie de la société qui s’est vue accordée un intérêt particulier au cours de ces dernières années.

Selon les statistiques du ministère de la Famille, de la solidarité, de l'égalité et du développement social, "les personnes handicapées représentent 2,2% de la population totale, de niveau modéré à très sévère".

En effet, un total de plus de 338 millions de dirhams (MDH) a été alloué, durant la période 2015-2017, aux services du Fonds d'appui à la cohésion sociale au profit des personnes en situation de handicap, souligne le ministère.

Devenu au fil des années l'un des leviers de la politique publique intégrée de promotion des droits de cette frange sociale, le Fonds d'appui à la cohésion sociale a été mis en place en 2012 dans l’objectif de contribuer au financement de programmes sociaux.

Par ailleurs, les statistiques du ministère font état de l’amélioration des conditions de scolarisation de 8.642 enfants en situation de handicap en 2018, pour une contribution du fonds à l’ordre de 97,8 MDH.

S’agissant de l’insertion professionnelle, près de 1.013 projets générateurs de revenus ont bénéficié du soutien du Fonds entre novembre 2015 et octobre 2018, pour un coût global de 42 MDH.

Néanmoins, l’un des maillons faibles du dispositif de l’intégration de cette frange de la société reste le manque d’effectif opérant dans le domaine du handicap. À cet effet, le ministère ambitionne le lancement début 2019 d’un programme de formation de formateurs spécialisé en autisme.

Des résultats pas à la hauteur de l’ambition du Maroc

"Malgré l’évolution qu’a connue le domaine du handicap, les résultats obtenus ne sont pas à la hauteur de l'ambition de notre pays", déplore toutefois le ministère. D’où il est question de franchir les obstacles environnementaux et physiques pour aboutir à la totale inclusion de cette catégorie sociale dans la vie quotidienne et professionnelle.

Concrètement, outre l’intégration de volets relatifs aux personnes handicapées dans les différents plans nationaux et programmes d'aménagement, le ministère veille à la mise en œuvre du programme national "Villes accessibles" dans le cadre de conventions de partenariat signées avec les collectivités territoriales, au même titre que la mise en place d'un système d'évaluation de l'invalidité.

Depuis sa proclamation en 1992 par la résolution 47/3 de l’Assemblée générale des Nations, la Journée internationale des personnes handicapées est commémorée chaque année. Elle œuvre à promouvoir des actions de sensibilisation sur les questions liées au handicap et à attirer l’attention sur les avantages d’une société inclusive et accessible à tous.

Pour cette année, le Prix de l’Unesco Emir Jaber Al Ahmad Al Jaber Al Sabah pour l’autonomisation des personnes handicapées par les technologies numériques, mis place en coopération avec le gouvernement de l’Etat du Koweït, est remis aux grands gagnants le jour de la commémoration au siège de l’agence onusienne.