Rapport : la performance des élèves marocains a connu un développement considérable en 2016

5437685854_d630fceaff_b-
178
Partager :

Un rapport international a classé le Maroc parmi les 18 pays ayant connu une nette amélioration au niveau des indicateurs de performance nationale dans la lecture en 2016

Les résultats de l'étude internationale pour l'évaluation du progrès des compétences en lecture élaborée par l'association internationale pour l'évaluation des acquis scolaires a dévoilé que la performance des élèves marocains a connu un développement considérable en comparaison avec leur performance en 2011, notant que la moyenne nationale générale en lecture au niveau primaire est passée de 310 points à 358 points, soit une hausse de 48 points, considérée comme la différence la plus élevée enregistrée par les pays participant à cette édition.

En dépit du progrès important et positif enregistré au niveau de la moyenne de la performance nationale dans cette édition, le classement international du Maroc n'a pas augmenté au même degré, réalisant une hausse de deux points seulement, a souligné l'étude dont les résultats ont été communiqués par le ministère de l'éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Le royaume est appelé à déployer davantage d'efforts pour réduire la différence entre la moyenne de performance des élèves marocains et la moyenne de performance internationale, et ce à travers l'analyse approfondie des données et des résultats de l'étude pour s'arrêter sur les facteurs expliquant ces résultats et leur investissement pour la mise en place des plans et des programmes afin d'améliorer les conditions et les méthodes d'apprentissage des élèves, a fait savoir l'étude.

Le Maroc a participé à cette étude aux côtés de 50 pays représentant l'Europe, l'Asie et l'Amérique, majoritairement classés parmi les pays ayant un PIB élevé et un système éducatif développé.

La participation du Maroc a concerné 11.000 élèves de la 4ème année du primaire représentant toutes les régions. Cette étude a inclus également 360 écoles primaires et 360 enseignants de la langue arabe.

Cette étude, qui connait la participation du Maroc pour la 4ème fois depuis son lancement en 2001, permet d'évaluer la performance des systèmes d'éducation au niveau international en matière de lecture et de déterminer les techniques, les méthodes et les pédagogies employées.