Souveraineté médiatique

5437685854_d630fceaff_b-
1136
Partager :

Le 4 octobre dernier, à Abidjan, alors que je présentais en conférence de presse « la journée de la Côte d’Ivoire », une couverture spéciale de 24 heures que la chaine Medi1TV-Afrique allait dédier à ce pays très important de l’Afrique occidentale, un journaliste m’interrogea sur les lignes éditoriales de cette chaine marocaine d’information à vocation panafricaine. Je lui répondis que, personnellement, je ne croyais pas au concept des « lignes éditoriales » et que je préférais plutôt parler de « valeurs éditoriales ». 

Et je voudrais, aujourd’hui, partager avec vous, chers lecteurs, à l’occasion de cette nouvelle chronique, ma vision sur ces valeurs éditoriales et le rôle que peut jouer un média comme Medi1TV-Afrique sur le plan continental. 

Nul n’ignore, de nos jours, le rôle important que peuvent jouer les médias comme outil d’influence sur le plan international. C’est de notoriété publique, depuis que le monde entier s’est rendu compte qu’une chaine satellitaire émettant depuis un pays situé sur la bordure Est de la péninsule arabique et qui s’appelle Al Jazeera avait participé à changer le tournant de l’histoire sur plusieurs dossiers internationaux et avait placé un émirat, indépendant depuis à peine quatre décennies, au cœur de l’action internationale.

Résultat de recherche d'images pour "medi 1 tv afrique"

 

Certes, le concept de chaine de télévision ou de radio internationale n’était pas nouveau, mais le projet Al Jazeera a redonné vie à ce concept au moment où il suscitait des doutes. Durant la guerre mondiale, la BBC émettait en plusieurs langues et informait le monde de l’évolution de la guerre menée contre le nazisme. La Voix de l’Amérique (Vox of America, VOA) a émis en plusieurs langues pendant des décennies pour contrecarrer l’expansion du communisme. Nous avons aussi connu la fameuse Radio « Sawt Al Arab » (La Voix des Arabes) que Jamal Abdennasser créa en 1953 pour porter son discours panarabiste et socialiste à travers le monde arabe. 

Toutefois, il est important de signaler que ces modèles de chaines de radio ou télévision ont démontré qu’ils ont une durée de vie limitée dans le temps puisqu’ils demeurent liés à un contexte spécifique. La fin de la guerre froide, par exemple, avait suscité le débat aux USA sur la nécessité de continuer à financer VOA avec un budget aussi lourd pour le contribuable américain. La fin du Nasserisme avait déclenché le début du crépuscule de Sawt Al Arab… Mais la leçon la plus importante à tirer des différentes expériences est que la majorité des décideurs ont toujours refusé de mettre fin à la vie desdites chaines et ont préféré les laisser en mode « veille » pour en disposer facilement si le contexte venait à changer. 

Mais dans cette sphère de chaines d’information internationales, le modèle de Medi1TV-Afrique demeure très spécifique. Cela émane du fait que ses initiateurs se sont inspirés de la vision du Roi Mohammed VI pour l’Afrique au moment d’en définir les fondements. 

D’abord, la chaine ne cherche pas à promouvoir l’influence d’un pays sur un continent mais plutôt œuvrer à la promotion du leadership africain.  « Certains avancent que, par cet engagement, le Maroc viserait à acquérir le leadership en Afrique. Je leur réponds que c’est à l’Afrique que le Royaume cherche à donner le leadership », avait précisé SM le Roi dans son discours historique prononcé devant le sommet de l’UA qui a connu le retour du royaume au sein de cette organisation. Medi1TV-Afrique cherche de ce fait à mettre en avant la valeur du continent et sa capacité à avancer sur la voie du développement et de lancer, aujourd’hui, les fondements de son futur leadership.   

Les deux autres axes fondamentaux des valeurs éditoriales de Medi1TV-Afrique sont la confiance en soi et l’émancipation. «l’Afrique est un grand continent, par ses forces vives, ses ressources et ses potentialités. Elle doit se prendre en charge, ce n’est plus un continent colonisé. C’est pourquoi l’Afrique doit faire confiance à l’Afrique», avait souligné le Souverain dans le discours fondateur du Co-développement en Afrique prononcé à Abidjan, il y a six ans. C’est pour cela que le canal panafricain du bouquet Medi1TV cherche à mettre en lumière tout ce qui constitue notre force en tant que continent et notre capacité à nous prendre en charge. À travers nos rédactions délocalisées, nos correspondants permanents et nos reporters, nous œuvrons à célébrer nos réussites et à débattre de nos failles. Nous cherchons également à consacrer l’esprit d’émancipation comme philosophie collective pour avancer ensemble. Le projet de la chaine est, lui-même, un pas parmi d’autres sur cette voix. Ne participe-t-il pas, aujourd’hui, aux efforts des Africains que nous sommes de recouvrer notre souveraineté médiatique après avoir sous-traité notre information à d’autres chaines produites sur un autre continent ?

Nos valeurs éditoriales sont donc basées sur la l’association et non la désagrégation, la foi dans l’avenir contre le nihilisme et la promotion de l’action pour faire face au défaitisme. C’est donc un projet de tous les Africains, fait par les Africains pour l’Afrique et le monde. 

Vive l’Afrique forte et émancipée 

*Chronique in Maroc Diplomatique du 15 février -15 mars