Une affiche publicitaire qui pousse presque au suicide : Une affaire qui marche

5437685854_d630fceaff_b-
450
Partager :

L’annonceur British Workshop, un centre qui dispense des cours d’anglais à Casablanca, a certainement voulu innover mais il n’a réussi qu’à choquer avec cette nouvelle affiche publicitaire montrant un personnage pointant un pistolet sur sa tête avec la phrase : « If you still don’t speak english, sir t’moute »

Autrement dit : « si tu ne parles toujours pas anglais, va te suicider ». Il n’en a pas fallu plus pour faire réagir les internautes dans les réseaux sociaux qui ont dénoncé ce slogan « honteux » qu’ils considèrent comme une incitation au suicide.

Médiocrité, mauvais goût, scandaleux, sont autant de qualificatifs que les internautes ont utilisés pour décrire l’affiche qui fait polémique.

De son coté, Thami Benboujida, directeur général du British Workshop estime que cette publicité est «  décalée et créative ». Il reconnait même vouloir « choqué » et poursuit « c’est le but de cette publicité. L’anglais est la langue de l’avenir ». Il indique qu’il est important que les enfants s’intéressent à cette langue et que c’est ce message là qu’ils ont essayé de véhiculer. Explication qui ne passera peut être pas aussi facilement auprès des citoyens qui digèrent mal cette affiche de « mauvais goût ». Quoi qu’il en soit, le centre a bien réussi son coup, puisqu’il a créé le buzz.