Une première nationale : Opération de cathétérisme cardiaque interventionnel au CHU de Fès

5437685854_d630fceaff_b-
382
Partager :

Une opération de cathétérisme cardiaque interventionnel, la première du genre à l’échelle nationale, a été réalisée jeudi 7 février, au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Fès.

Le cathétérisme un acte médical consistant à introduire un dispositif médical, le cathéter, dans la lumière d'un organe tubulaire creux.

Cette opération, qui a mobilisé une équipe médicale conduite par les professeurs en cardiologie pédiatrique Samir Othmani (Maroc) et Zakhia Saliba (Liban), a permis la fermeture par cathétérisme interventionnel des communications interventriculaires (CIV) d’une fille de quatre ans et demi, née avec un trou dans le cœur.

Dans une déclaration à la MAP, le professeur Othmani, cardio-pédiatre au CHU de Fès, a indiqué que cette opération est la première intervention du genre au niveau national, puisqu’elle permet de fermer, sans chirurgie, le trou entre les ventricules du cœur du bébé.

« Dans le cadre de cette opération, nous n’ouvrons ni le thorax, ni le cœur. Nous prenons juste une voie fémorale, puis on monte jusqu’au cœur pour mettre la prothèse fermant le trou », a expliqué M. Othmani, ajoutant que cette opération, qui dure une heure et demi, demeure « sans beaucoup de problèmes de réanimation, sans gravité et sans complications notoires ».

« Nous avons la chance au CHU de Fès de faire ces interventions en faveur des patients RAMEDistes, sachant que l’opération reste couteuse, au vu des prix des prothèses », a-t-il dit, soulignant que cette opération ouvrira la voie à plusieurs autres dans le pays.

De son côté, le cardio-pédiatre franco-libanais, Zakhia Saliba, a indiqué que cette intervention, qui nécessite « des prothèses sophistiquées et une technique un peu compliquée », sert à boucher le trou entre les ventricules du cœur de l’enfant sans chirurgie.

« Avec une prothèse, on rentre dans les vaisseaux, on les pique avant de mettre la prothèse dans le cœur pour fermer le trou », a-t-il précisé.

Le cathétérisme interventionnel est un examen radiologique invasif effectué sous anesthésie générale. Le cardiologue introduit un petit cathéter dans une veine et une artère fémorale, qu’il monte jusqu’au cœur. Il suit le trajet du cathéter grâce à un appareil à radiographie en continu.

Le cardiologue peut effectuer différentes interventions par cathétérisme, notamment pour fermer un trou entre les oreillettes (CIA) avec un petit dispositif appelé « ombrelle » (sorte de petit parapluie qui peut être déployé pour fermer le trou), obstruer un vaisseau anormal avec un plug (petit bouchon), dilater une valve rétrécie à l’aide d’un petit ballon ou un vaisseau rétréci à l’aide d’un petit ballon et remplacer une valve du cœur défectueuse.