29e édition du Marathon international de Marrakech

5437685854_d630fceaff_b-
1517
Partager :

La 29è édition du Marathon et Semi-marathon internationaux de Marrakech, qui aura lieu le 28 janvier courant, connaîtra une rude concurrence entre les athlètes kényans, éthiopiens et marocains, a affirmé jeudi soir, à Marrakech, le directeur de ce marathon, Mohamed Knidiri

Lors d’une conférence de presse destinée à présenter le Marathon international de Marrakech (MIM), Mohamed Knidiri a fait savoir que plus de 8.500 coureurs élites et amateurs, dont près de 50 Top Runners, issus de près de 50 pays participent à la 29è édition du MIM, un événement sportif placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Et de faire savoir que cette 29è édition sera rehaussée par la participation de gros calibres tels que le Kényan, Luka Rotich Lobuwan (2 :08 :12), son compatriote Michael Kangumu Chege (2 :09 : 12), l'Ethiopien Chala Adugna Bekele (2 :09 :42) et les Marocains, Hicham Laqouahi (2 :10 :24), Zakaria Boudad (2 :12 :52) et Taoufiq Allam (2 :13 :45).

Côté dames, les Kenyanes, Ruth Wanjiru Kuria (2 :27 :38), Truphena Chepkirchir (2 :28 :47), l’Ethiopienne Ashu Kasim Rabo (2 :30 :18) et les Marocaines, Soud Kanbouchia (2 :31 :09) et Sanna Achahbar (2 :32 :36) seront les principales prétendantes au sacre, a-t-il ajouté.

La 29è édition du MIM aura comme à l’accoutumé un circuit parfaitement étudié pour offrir aux sportifs ainsi qu’aux innombrables visiteurs, les paysages les plus emblématiques du Maroc dans cette ville impériale.

Un parcours rapide, roulant et propice pour les performances, en une seule boucle de 42km195m pour le marathon et 5km pour le Semi-marathon, a-t-il indiqué.

La participation des enfants est programmée pour permettre à ces derniers, non seulement de rencontrer leurs idoles sportives nationales et internationales, mais surtout de prendre conscience des capacités physiques et psychologiques de leurs corps dans un climat festive.

Les organisateurs leur ont consacré le samedi 27 janvier une course de 3,5 km.

Le MIM a acquis une renommée internationale et la confiance et la crédibilité des sponsors, qui garantissent la pérennité à cet événement, a relevé Mohamed Knidiri, qui a noté que cet événement convivial et fédérateur, qui figure parmi les plus importants marathons internationaux de la planète et le plus important marathon dans le monde arabe et en Afrique, a permis à la Cité ocre, cette ville de la culture et de l’art par excellence, de s’ériger en véritable destination sportive.

Cette manifestation sportive contribue aussi à l’animation sportive et artistique de la ville, la promotion touristique de Marrakech et de sa région et au développement du tourisme sportif au Maroc en général et dans la cité ocre en particulier, a-t-il insisté.

Comme à l’accoutumée, les organisateurs placent la protection de l’environnement au centre de cette manifestation sportive.

Selon les organisateurs, cet événement sportif vise à intégrer l’éco-responsabilité en amont dans l’organisation de cette 29è édition, gérer les déchets proprement et efficacement (rendre le parcours et le lieu de la manifestation dans un état propre) et favoriser les transports en commun.

Il s’agit aussi de sensibiliser le plus grand nombre de personnes aux questions d’hygiène les plus élémentaires et aux enjeux du développement durable et responsabiliser sur la nécessité d’une mobilisation générale pour lutter contre la pollution et l’embouteillage dont souffre la cité ocre, afin de trouver des solutions adéquates et porteuses, pour protéger le rayonnement intérieur et extérieur de la ville et éviter au maximum d’utiliser les voitures et les motos durant la journée du Marathon.

Chaque année le MIM est retransmis par différentes chaines de radios et de télévisions étrangères et nationales.

Le village du Marathon sera ouvert à partir de jeudi 25 janvier avec à la clé des animations (chants et danses folkloriques) au profit du public.

La 29è édition du MIM est organisée par l’association le Grand Atlas, en partenariat notamment avec le ministère de la Jeunesse et des sports, la Fédération Royale marocaine d’athlétisme (FRMA), le Conseil régional de Marrakech-Safi, le Conseil communal de Marrakech, le Conseil préfectoral, le Conseil d’arrondissement d’Al Mechouar et l’Office national marocain du tourisme (ONMT).