Coup d'envoi du 45ème Trophée Hassan II et de la 24ème Coupe Lalla Meryem

5437685854_d630fceaff_b-
828
Partager :

Le Coup d'envoi de la 45ème édition du Trophée Hassan II et de la 24ème édition Coupe Lalla Meryem a été donné ce jeudi 19 avril à Rabat

Ces deux tournois, qui se tiennent jusqu'au dimanche prochain au Royal golf Dar-Esalam, sous le patronage du roi Mohammed VI, sont devenus les rendez-vous à ne pas manquer pour les férus de cette discipline. Cette édition, ce sont quelque 156 golfeurs, dont des tops 1.000 issus des quatre coins du monde qui vont s’élancer sur les Parcours rouge et bleu. L'Italien Molinari, vainqueur de quatre tournois européens et du Dunlop Phoenix au Japon, va tenter de relever le défi d’être seulement le troisième à réussir le doublé après l’Américain Payne Stewart (1993 et 1994) et l’Espagnol Santiago Luna (2003 et 2004).

Dans sa quête du Graal, l’Italien sera rivalisé notamment par le Sud-Africain Brandon Stone, le Français Alexander Levy, le Néerlandais Joost Luiten, mais également par le Marocain Ahmed Marjane.

Le Rbati avait fini la saison 2017 en tête du classement national grâce à une belle campagne estivale sur les épreuves du Pro Golf Tour allemand.

Chez les ladies, Klara Spilkova, devenue l’an passé la première Tchèque à s’imposer sur le Circuit eu européen féminin après avoir remporté la Coupe Lalla Meryem, revient pour défendre son titre.

Mais avant d’aboutir à cette fin, la Tchèque devra d’abord se défaire de l’Espagnole Nuria Itturios, victorieuse en 2016, et l’Américaine Casey Danielson (Victoire à Lalla Aicha Tour School).

De son côté, la Marocaine Maha Haddioui (86ème mondiale en 2017) sera appelée à faire face à une grande pression pour signer une belle performance et honorer son pays devant ses proches et tous ses fans.

En plus de son aspect purement sportif, le Trophée Hassan II a permis de faire connaître la richesse du patrimoine naturel et culturel du royaume et de consolider l’excellente réputation dont jouit le Maroc à tous les niveaux, notamment dans le secteur du tourisme.

Le Trophée Hassan II a donné une nouvelle dynamique au tourisme national, comme en témoigne l'intérêt d'investisseurs internationaux qui ont choisi de réaliser des projets se rapportant au tourisme golfique dans des villes comme El Jadida, Marrakech, Agadir, Essaouira, Saidia et Casablanca.