Création du comité de développement durable et des droits de l'Homme Maroc 2026

5437685854_d630fceaff_b-
1244
Partager :

Le comité de candidature Maroc 2026 a annoncé, ce jeudi 15 février, avoir acté la création d'un comité de développement durable et des droits de l’Homme, et ce, dans le cadre de la préparation de la candidature marocaine à l’organisation de la Coupe du Monde FIFA 2026

La première réunion de ce comité a été tenue là Rabat sous la présidence de Moulay Hafid El Alamy, en présence de Talbi El Alami, ministre de la Jeunesse et des sports, Nezha El Ouafi, secrétaire d’État chargée du développement durable, Nizar Baraka, président du Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE), Driss El Yazami, président du Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) et de plusieurs représentants d’organisations de la société civile du pays.

Le Comité de développement durable et droits de l’Homme a pour objectif de mettre en œuvre une démarche participative et de contribuer à la mise en place d’éléments concrets relatifs à la gestion durable de l’évènement, aux droits de l’homme et la protection de l’environnement, a indiqué le comité de candidature Maroc 2026 dans un communiqué, ajoutant que sa première mission a été de formuler des avis et recommandations sur les enjeux environnementaux et sociaux de l’organisation de la Coupe du Monde au Maroc.

Dans le cas où le Maroc obtiendrait d’organiser la Coupe du Monde FIFA 2026, ce comité sera en charge du pilotage des chantiers liés au développement durable et aux droits de l’Homme, a expliqué la même source.  Lors de cette réunion, Moulay Hafid El Alamy a mis en lumière le bond exponentiel du Maroc en matière des droits de l’Homme et du développement durable, et le besoin d’assoir une stratégie pérenne dans ces domaines lors de l’organisation d’événements sportifs.

De leur côté, les autres participants ont fait part de leur implication et appui au dossier de candidature du Maroc, et du besoin de capitaliser sur cet évènement mondial afin de consolider les textes et engagements du royaume, de consolider la politique de régionalisation avancée, de valoriser le patrimoine culturel marocain et la diversité de ses régions, tout en favorisant la mise en place d’initiatives visant la jeunesse, les femmes et les personnes à mobilité réduite.

Le comité, qui dans un deuxième temps devra inclure d’autres parties prenantes, a pour vision de faire de la Coupe du Monde de la FIFA 2026 un accélérateur pour les politiques nationales de développement durable et des droits de l’Homme afin de laisser un héritage positif en la matière au football marocain, aux territoires et à la FIFA, a ajouté le communiqué.

Le comité de développement durable et des droits de l’Homme Maroc 2026 compte 12 membres à savoir le Secrétariat d'Etat auprès du ministre de l'énergie, des mines et du développement durable, chargé du développement durable, le CNDH, le CESE, la Fondation Mohammed VI des Champions sportifs, l’Association marocaine des présidents des collectivités locales (AMPCC), la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement, Jeune Chambre Internationale, WWF Maroc, l’Alliance marocaine pour le climat et le développement durable, la Coalition marocaine pour une justice climatique, le Collectif pour la promotion des droits des personnes en situation de handicap et le ministère de la jeunesse et des sports.