La Japonaise Asahina Sarah sacrée championne du monde de Judo à Marrakech

5437685854_d630fceaff_b-
231
Partager :

La Japonaise Asahina Sarah a remporté, ce dimanche 12 novembre au Palais des Congrès à Marrakech, le Championnat du monde (toutes catégories) de judo, en finissant le combat en sa faveur sur un ippon, face à la judoka bosniaque, Ceric Larisa

La troisième place lors de cette compétition ''Dames" tenue en 4 groupes, est revenue conjointement à la tunisienne, Nihel Cheikh Rouhou, et à la Cubaine, Idalys Ortiz.

A noter qu’Asmaa Niang, la seule championne marocaine à participer à cette compétition (Groupe D), s’est inclinée, au deuxième tour, face à la néerlandaise, Tessie Savelkouls.

Chez les Messieurs, le Championnat du monde de Judo (toutes catégories confondues), a été remporté samedi soir, par le judoka français, Riner Teddy qui a décroché l’or, en venant à bout du Belge, Toma Nikiforov.

Initié par la Fédération Internationale de Judo (FIJ) et la Fédération Royale Marocaine de Judo et des Arts Martiaux Assimilés (FRMJAMA), ce Championnat de deux jours, a été rehaussé par la participation de plus d’une soixantaine de judokas parmi les meilleurs au monde.

Placée sous le patronage du roi Mohammed VI, cette compétition se tient pour la première fois en terre africaine. Ce rendez-vous mondial contribuera, sans nul doute, au rayonnement du sport et du tourisme au Maroc, et permettra aux participants comme au public parmi les mordus de cette discipline sportive à travers le monde, de découvrir les valeurs de modernité, de paix, de tolérance et d’ouverture dont jouit le royaume.

Cette compétition, dotée de 500.000 euros, est une étape importante pour la consécration des objectifs de la FRMJAMA, à même de lui permettre de s’ériger en institution sportive leader à l’échelle africaine, et l’une des meilleures fédérations de judo au monde.

Le Maroc, rappelle-t-on, abritera successivement à partir de 2018 trois compétitions sportives à savoir : les éditions 2018, 2019 et 2020 du Grand Prix de Judo, outre le Championnat du Monde de Judo (Juniors) en 2019 et le Championnat d’Afrique de Judo en 2020.