Le MAS veut reprendre sa place au sein de l'élite du football national

5437685854_d630fceaff_b-
212
Partager :

Le président du club le Moghreb de Fès (MAS)  Ahmed Mernisi,  a sonné la grande mobilisation pour bâtir une équipe coriace et reprendre sa place au sein de l’élite du football national au terme de la prochaine saison footballistique

Mernisi, qui s’exprimait ce samedi 8 Juillet, à Fès lors de l’assemblée générale ordinaire du club, a appelé les cadres dirigeants du club à présenter leurs visions ainsi que leurs plans d’action pour amener le MAS à occuper la place qui lui sied sur la scène footballistique nationale.

Pour le président du club, les dirigeants du MAS devront compter sur de bons joueurs pour éloigner le spectre de la saison écoulée durant laquelle le club fassi était une équipe sans âme et une proie facile pour tous ses concurrents.

Le moment est venu pour faire signer de nouvelles recrues capables de relever le défi en deuxième division et s’embarquer sur la scène du Botola D1 à même de jouer les premiers rôles au championnat professionnel.

Les membres du bureau dirigeant ont saisi l’occasion pour souligner les performances et la brillante prestation des jeunes footballeurs du club fassi qui ont évincé de gros bras du ballon rond aux niveaux national et continental.

Après avoir salué le parcours de formation du MAS au passé prestigieux, le bureau dirigeant du MAS a fait savoir que grâce au soutien inlassable des dirigeants et la contribution des élus, le Moghreb de Fès est acculé à confirmer son statut de grande équipe et relever un nouveau défi parmi le gotha du football national.

Le MAS, confronté à une grave crise financière et de gestion, a achevé son assemblée générale annuelle dans un débat houleux mais fort fructueux.

Le Moghreb de Fès, vainqueur de deux titres continentaux, une Coupe de la Confédération africaine et une Super Coupe de la CAF, a été sacré champion du Maroc à quatre reprises (1956, 1979, 1983 et 1985), de même qu'il a enlevé la Coupe du Trône à quatre reprises (1980-1981-2008) et disputé quatre finales (1966, 1971, 1974 et 1994).