Quand Benatia tacle un journaliste franco-italien

5437685854_d630fceaff_b-
531
Partager :

Après le tirage au sort final de la Coupe du Monde, Daniel Riolo, journaliste franco-italien, a affirmé que le Maroc n’avait aucune chance de gagner ou de marquer contre l’Espagne. Ce à quoi Mehdi Benatia a répondu 

Parlant du groupe B, qui comprend l'Espagne, le Maroc, l'Iran et le Portugal, Riolo a fermement déclaré que le match Maroc-Espagne se conclurait par un score de 3-0 en faveur de l'équipe espagnole. Cette intervention de Daniel Riolo a déplu à Mehdi Benatia qui a réagi sur Twiter en écrivant : « pourquoi il ne la ferme pas […] il a jamais joué au ballon il fait que l’ouvrir […] ».  

De son côté, le journaliste a aussi répondu sur son propre compte Twitter avec cette phrase : « je découvre que penser que le Maroc pourrait être vaincu par l’Espagne est un crime. Ouhlalala j’espère que ce n’est pas sérieux mais… ».

Par ailleurs, si Riolo sous-estime l’équipe marocaine, ce n’est pas le cas de certains entraîneurs internationaux. Après le tirage au sort final, les entraîneurs ont reconnu que leurs équipes affronteront une équipe solide au deuxième tour de la Coupe du Monde 2018.

Julen Lopetegui, ancien footballeur espagnol et actuel entraîneur de l'équipe nationale espagnole de football, a déclaré que l'Espagne affrontera « l'une des équipes les plus dures, l'équipe marocaine, qui a exclu l'équipe ivoirienne des éliminatoires de la Coupe du Monde ». Pour Carlos Queiroz, le directeur de l'équipe de football iranienne, a déclaré à beIN Sports que le Maroc dispose d'une "grande" équipe, rappelant son parcours lors des qualifications.

Pour sa part, Fernando Santos, entraîneur de l'équipe nationale portugaise de football, a également déclaré à beIN Sports que le Portugal affrontera de solides adversaires, notamment l'équipe marocaine qualifiée pour la Coupe du Monde après avoir battu la Côte d'Ivoire. Les Lions de l'Atlas ont « beaucoup de footballeurs qui sont très actifs dans les ligues européennes. Ce sont des adversaires très forts », a-t-il déclaré.

Le Maroc jouera contre l'Iran lors de son premier match, prévu le 15 juin à Saint-Pétersbourg. Après l'Iran, l'équipe affrontera le Portugal le 20 juin et l'Espagne le 25 juin à Moscou.