Maroc-Côte d’Ivoire : Une usine marocaine de médicaments à Abidjan

5437685854_d630fceaff_b-
2334
Partager :

Une délégation du groupe marocain ”Pharma 5” à Abidjan, en prélude à la construction d’une usine de médicaments en Côte d’Ivoire

Une délégation représentant le groupe pharmaceutique marocain “Pharma 5″ et ses partenaires, a été reçue jeudi à Abidjan, par le premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan et ce, en prélude à la construction prochaine d’une usine de production de médicaments en Côte d’Ivoire.

L’entretien qui s’est déroulée en présence de la ministre ivoirienne de la santé et de l’hygiène publique, Mme Raymonde Goudou Coffie, fait suite à la signature le 24 septembre courant à Rabat, d’un accord de partenariat prévoyant la construction par Pharma 5, d’une usine de production de médicaments près d’Abidjan, pour un investissement initial de 100 millions de dirhams. 

En vertu de cet accord, le groupe pharmaceutique marocain va construire une unité industrielle dans la zone franche de Bassam (près d’Abidjan) sur une superficie de 5000 m2 destinée à la production de médicaments, notamment un générique anti-hépatite C, répondant aux normes internationales.

‘’Cette initiative du Groupe Pharma 5 s’inscrit en droite ligne de l’élan que SM le Roi Mohammed VI, ne cesse de donner à la coopération sud- sud en général et au partenariat avec la Côte d’Ivoire, pays frère et ami’’, a confié à la MAP, Mme Lahlou Filali.

‘’Il est important aujourd’hui de concrétiser des partenariats sud- sud avec des transferts de technologies dans des domaines où le Royaume dispose d’une expertise avérée, comme celui des industries pharmaceutiques et de partager ce savoir- faire avec nos frères africains’’, a-t-elle dit, notant que le gouvernement ivoirien a accueilli favorablement ce projet pour développer davantage les infrastructures liées à l’industrie ivoirienne et améliorer l’accès aux soins médicaux des populations. 

La ministre ivoirienne de la Santé s’est félicitée, quant à elle, de la concrétisation prochaine de ce projet destiné à permettre à la Côte d’Ivoire de bénéficier de l’expérience marocaine dans le domaine médical et de la santé, et à satisfaire les besoins en médicaments de la Côte d’Ivoire et de la sous-région, selon les normes internationales.

La délégation était composée de Mme Lahlou Filali Myriam, vice-présidente, directeur général du Groupe Pharma 5, M. Benchekroun Nabil, directeur du projet Pharma 5- Côte d’Ivoire, Ibrahim Jbaili, directeur général Alliance Médicale de Côte d’Ivoire, et Adil Mesfioui, directeur général de Agentis- Côte d’Ivoire.

Le Groupe Pharma 5, rappelle-t-on, a accumulé durant une trentaine d’années une expérience avérée à même de lui permettre de produire l’anti-hépatite C le moins cher du monde, le SSB 400, générique à base de Sofosbuvir.

Il dispose à son actif de quelque 360 médicaments génériques vendus dans 36 pays à travers le monde, traitant différentes pathologies.