Biden, le plus riche des principaux prétendants démocrates à la Maison Blanche

5437685854_d630fceaff_b-
33
Partager :

L'ancien vice-président américain Joe Biden a dévoilé mardi qu'il avait gagné près de 16 millions de dollars entre 2017 et 2018 après avoir quitté ses fonctions, ce qui en fait le candidat le plus riche des principaux prétendants à l'investiture démocrate pour la présidentielle américaine de 2020.

Le candidat centriste a tiré ses revenus de conférences, de cours donnés à l'université et des recettes tirées de son émouvant livre autobiographique centré sur les derniers mois de son fils, Beau, emporté en 2015 par un cancer ("Promise me, dad"), précise son équipe de campagne dans un communiqué. 

Défenseur déclaré de la "classe moyenne", populaire chez les ouvriers, l'ancien vice-président de Barack Obama "a désormais publié ses déclarations d'impôts des 21 dernières années, plus que tous les autres candidats qui se présentent à la présidentielle", selon le communiqué, qui souligne que le président républicain Donald Trump ne l'a toujours pas fait. 

Le magnat de l'immobilier est le premier président américain depuis Richard Nixon à refuser de divulguer sa situation fiscale.

Joe Biden a gagné 11 millions de dollars en 2017, la première année après avoir quitté la vice-présidence, puis 4,5 millions en 2018, selon les déclarations présentées conjointement avec son épouse, Jill. 

Ces revenus en font le candidat le plus fortuné parmi les principaux prétendants à la Maison Blanche. 

Sa première poursuivante dans les sondages, Kamala Harris, avait noté près de deux millions de dollars de revenus en 2018 dans sa déclaration conjointe avec son époux, un avocat. 

Le sénateur indépendant Bernie Sanders a lui révélé qu'il était devenu millionnaire après sa tentative ratée de décrocher l'investiture démocrate contre Hillary Clinton. Grâce aux avances et aux royalties perçues pour son ouvrage "Notre révolution" ("Our Revolution: A Future To Believe In"), traduit en cinq langues, il avait enregistré un bond dans ses revenus conjoints, avec environ un million de dollars gagnés en 2016 puis en 2017. 

Un milliardaire a rejoint mardi la grosse vingtaine de candidats à l'investiture démocrate : Tom Steyer a une fortune estimée à 1,6 milliard de dollars par le magazine Forbes. Mais, entré très tard dans la campagne, il ne figure pas encore dans les sondages.

lire aussi