OCP publie ses résultats pour le premier et le deuxième trimestre de 2017

5437685854_d630fceaff_b-
622
Partager :

Le groupe OCP a publié, ce mardi 12 septembre, ses résultats pour le premier et le deuxième trimestre 2017

« OCP a renforcé sa position de leader au premier semestre, affichant un chiffre d’affaires en nette amélioration par rapport à la même période de 2016 et réalisant une marge d’EBITDA supérieure à la moyenne de l'industrie. Ces résultats reflètent d’une part la compétitivité opérationnelle du groupe notamment en termes de capacité et de coûts de production mais aussi d’autre part notre flexibilité commerciale. Ainsi, nous observons une augmentation significative des ventes pour les produits de spécialité sur des marchés en croissance où OCP a pu créer puis développer une forte demande », indique le groupe dans un communiqué.

« Durant le premier semestre, nous avons ciblé avec succès de nouveaux marchés comme l'Afrique, qui a représenté près de 40% des exportations d'engrais, et nous avons élargi notre offre de produits de spécialité qui auront atteint plus du tiers des exportations totales d'engrais. Nos résultats financiers reflètent clairement ces réalisations, qui, combinées à la réduction des coûts de production ainsi qu’à notre flexibilité à travers la chaîne de valeur, permettent à OCP de réaliser de solides performances à travers les cycles », a noté Mostafa Terrab, président directeur général du Groupe OCP.

Ainsi, le chiffre d’affaires pour le premier semestre 2017 était de 23 152 millions de dirhams (2,3 milliards de dollars US), contre 21 656 MAD (2,2 milliards de dollars US) au premier semestre de 2016.

L’EBITDA s’élevait à 5 908 millions de dirhams (594 millions de dollars US), demeurant stable par rapport au montant de 5 916 millions de dirhams (606 millions de dollars US) pour la même période l'an dernier, résultant en une marge d’EBITDA de 26%

Quant au programme d'investissement, il a été respecté avec un montant total des dépenses de 7 434 millions de dirhams (748 millions de dollars US) au premier semestre de 2017.

 Concernant le second trimestre, le chiffre d'affaires du deuxième trimestre s'établissait à 11 751 millions de dirhams (1,19 milliard de dollars US) En comparaison avec un total de 11 279 millions de dirhams (1,16 milliard de dollars US) au trimestre équivalent lors de l'exercice précédent et à 11 401 millions de dirhams (1,14 milliard de dollars US) au premier trimestre de 2017.

L’EBITDA était de 2 687 millions de dirhams (262 millions de dollars US) contre 3 023 millions de dirhams (312 millions de dollars US) au second trimestre de 2016entraînant une marge d'EBITDA de 22%.

Les coûts de production poursuivent leur amélioration grâce à la montée en puissance du pipeline, qui a entraîné des économies de coûts totales de 807 millions de dirhams au premier semestre de 2017 contre 436 millions de dirhams pour la même période lors de l'année précédente.

Le résultat d’exploitation pour le premier semestre 2017 était de 3 094 millions de dirhams (311 millions de dollars US) contre 4 073 millions de dirhams (418 millions de dollars US) en 2016. Ce recul

s’explique principalement par la mise en service mise en service de nouvelles installations et les coûts d'amortissement y afférents.

A fin juin 2017, le compte de trésorerie et équivalents était de 3 997 millions de dirhams (415 milliards de dollars US). La dette financière nette était de 42 896 millions de dirhams (4,5 milliards de dollars US) et le ratio de la dette financière nette / EBITDA était de 3,45 au 30 juin 2017.

Le chiffre d’affaires du second trimestre a augmenté de 4% pour s'établir à 11 751 millions de dirhams (1,19 milliard de dollars US) contre 11 279 millions de dirhams (1,16 milliard de dollars EU) pour la même période de l'exercice précédent. Comparé au premier trimestre, celui-ci enregistre une amélioration de 7%, souligne le communiqué.

La marge brute s’est accrue pour atteindre à 7 645 millions de dirhams (777 millions de dollars) contre 7 471 millions de dirhams (771 millions de dollars US) au second trimestre de 2016.

L’EBITDA au deuxième trimestre s'élevait à 2 567 millions de dirhams (262 millions de dollars US), contre  3 023 millions de dirhams (312 millions de dollars) pour la même période de l'exercice précédent.

Le résultat d’exploitation  du deuxième trimestre était de 1 193 millions de dirhams (122 millions de dollars US) contre 1 685 millions de dirhams (175 millions de dollars US) au deuxième trimestre de 2016.

Les performances financières du second trimestre sont impactées des mêmes facteurs que ceux du premier semestre.

L’année 2017 représente un tournant marquant pour l’OCP. « La première phase du programme d’investissement s’achève, ce qui permettra d’augmenter considérablement nos capacités de production d’engrais et d’exportation de roche tout en générant des gains importants d’efficacité opérationnelle », indique l’office. Et de conclure : «ces initiatives stratégiques consolident le leadership d’OCP et  nous positionnent comme le principal bénéficiaire d'une reprise du marché, ce qui devrait nous permettre de capturer une part significative de la croissance de la demande dans les années à venir ».