Tourisme spatial : Virgin Galactic présente ses combinaisons de vol

5437685854_d630fceaff_b-
349
Partager :

La date du premier vol commercial n'est pas encore calée mais les tenues, très tendance Star Trek, sont fin prêtes: Virgin Galactic et son fondateur Richard Branson ont présenté mercredi à New York les combinaisons que porteront les premiers astronautes privés, qui seront réalisées sur mesure pour leurs clients. 

Les designers de l'équipementier sportif américain Under Armour, retenus par Virgin Atlantic, ont "travaillé jour et nuit pendant deux ans sur ce projet", a déclaré M. Branson, qui a servi de mannequin pour cette présentation très marketing, organisée dans un simulateur de chute libre à Yonkers, tout près de New York.

C:\Users\Naïm Kamal\AppData\Local\Temp\Temp1_httpdoc.afp.com1LH472-MultimediaVersion.zip\urn_newsml_afp.com_20191016_1d7d28fd-fb8b-4385-a1fe-1d737bc4f78d_mmdHighDef.jpg

Le milliardaire britannique de 69 ans arborait la combinaison bleue marine à son nom qu'il prévoit de porter pour le vol inaugural attendu à une date non précisée en 2020. 

"Les combinaisons spatiales font partie de l'iconographie des débuts de la conquête spatiale. Notre vision des vols spatiaux habités et de ce que portent les astronautes sont inextricablement liés (..) J'aime le look et le toucher de ces combinaisons. Et j'aime encore plus le fait que la prochaine fois que je la mettrai, je serai en partance pour l'espace", a précisé celui qui a lancé Virgin Galactic en 2004.

Le président d'Under Armour, Kevin Plank, a expliqué que ses stylistes avaient procédé comme pour d'autres tenues de sports extrêmes, "en observant pour comprendre le sport, comprendre les besoins de l'athlète, les conditions extrêmes qu'il traverse".  

Les fibres de la combinaison, des sous-vêtements et des bottes ont été choisies pour réguler la température du corps et l'humidité. Une poche intérieure transparente a été ajoutée pour que les aventuriers payants de l'espace puissent garder les photos de leurs proches "littéralement près du coeur". Et le design a été choisi pour coller parfaitement avec celui des sièges du vaisseau. 

Chaque touriste spatial aura sur sa combinaison, qu'il pourra garder en souvenir, le drapeau de son pays et son nom.

"Toucher cette combinaison, c'est comme toucher le vaisseau spatial pour la première fois, c'est quelque chose de tangible", a déclaré Trevor Beattie, un Britannique qui fait partie des quelque 600 clients pré-inscrits pour les premiers vols. 

"C'est une nouvelle étape, on approche (du but), mais nous sommes patients, nous pouvons attendre".

Après des années de développement, retardé par un accident mortel en 2014, Virgin Galactic a créé un vaisseau spatial et a franchi la frontière de l'espace deux fois, mais jamais encore avec des clients payants à bord.

Virgin Galactic prévoit d'offrir quelques minutes d'apesanteur à six passagers à la fois, moyennant l'achat d'un billet facturé 250.000 dollars aux premiers clients. 

Ils flotteront dans la cabine et verront la courbure de la Terre, sous un ciel noir, par de grands hublots.

Ces combinaisons ont été dévoilées au lendemain de la présentation par la Nasa de prototypes de combinaisons censées apporter plus de fluidité aux "vrais" astronautes américains, qui doivent eux retourner sur la Lune en 2024.

lire aussi