Que fait Mustapha Khalfi ?

1158
Partager :

Quelle mouche a piqué le chef du gouvernement désigné qui a accordé sa première interview à un site espagnol ? Un appel du pays à Madrid, un clin d’œil à l’opinion publique espagnole ou une façon de dire ses intentions à La Moncloa ? Si c’était le cas il y a meilleurs organes de presse qu’un site basé à Sebta.

Ce lièvre levé par nos confrères de Medias 24, j’ai beau l’examiner sous toutes les coutures, je ne lui trouve aucun sens. Ni d’intérêt. Il n’y raconte que des  lieux communs et des banalités.

Il me rappelle juste qu’à peine nommé ministre des Affaires étrangères dans le premier gouvernement Benkirane, il a été déclarer qu’il n’utiliserait sa voiture de fonction qu’en mission et emprunterait son véhicule personnel pour se rendre chez lui, sans savoir que le chez-soi d’un chef de la diplomatie est dans un avion.

Il me rappelle aussi qu’il s’était rendu chez Bouteflika. De retour, il a vendu aux journalistes pour argent comptant les bobards que lui refilé le président algérien sur les relations entre Rabat et Alger. A l’en croire alors, El Othmani était à la veille de régler le conflit maroco-algérien sur le Sahara.

Medias 24 évoque une sortie controversée, une controverse qui n’a pas lieu d’être. C’est juste le coté innocent de notre chef du gouvernement. Par contre il y a une question impossible à éluder : Que fait à ses cotés Mustapha Khalfi, présumé expert en communication, nommé porte-parole d’El Othmani ?