Clôture de la 17ème édition du Printemps musical des Alizés à Essaouira

5437685854_d630fceaff_b-
1376
Partager :

La 17ème édition du printemps musical des Alizés a pris fin dimanche 30 avril, à Essaouira, avec un concert haut en couleurs et des rythmes latino-américains.

Ainsi, sur les sonorités du tango Argentin, un genre musical synonyme de la sérénité, l’émotion, la sensibilité, la joie de vivre et le rêve que le 17ème festival a clôturé sa programmation exceptionnelle pour cette année.

Le périple musical de cette édition a fait traverser les festivaliers, durant 04 jours, océans et cieux pour atterrir en Amérique du Sud avec le "Quinteto Respiro", qui cherche à travers son répertoire à donner au public des programmes présentant le Tango comme une forme musicale résolument concertante et en perpétuelle évolution tout en respectant à la lettre les codes et les conventions qui président la plus pure tradition de cette musique.

Affectionnant tout autant le répertoire traditionnel du tango destiné au bal, que ses formes les plus contemporaines et audacieuses, la musique du "Quinteto Respiro" se veut sans à priori ni frontières, et se présente aux auditeurs comme un voyage à travers l’histoire de l’évolution du tango en tant que style musical à part entier.

Le "Quinteto Respiro" se produit régulièrement en concert principalement en France et en Suisse et a participé à des festivals prestigieux tels que le Printemps musical des Alizés (Essaouira), le Festival Jeunes Talents (Paris), ou encore le Lille piano(s) Festival.

Créé en 2009, le "Quinteto Respiro" est formé de cinq musiciens qui se sont rencontrés au gré de leurs parcours respectifs au sein des conservatoires supérieurs de Lyon, Paris, Genève ou Zurich.

La 17ème édition du Printemps musical des Alizés organisée du 27 au 30 avril se voulait cette année encore une invitation au voyage et à la découverte d’une musique sans frontières et des talents de demain à la faveur d’une programmation exceptionnelle au service du partage et du dialogue interculturel.

Comme pour chaque édition, le programme de cette année a été élaboré avec minutie pour assouvir la soif des plus grands mélomanes de la musique classique mais aussi les festivaliers du passage.

Les organisateurs de ce festival ont choisi de mettre l'universel et la rencontre avec l'autre, au cœur de sa programmation pour l'édition 2017 de ce festival, devenu, au fil des ans l’incontournable rendez-vous des mélomanes les plus exigeants.

Chacun des 12 concerts programmés par la Cité des Alizés a été ainsi dédié à un pays.

Créé en 2001 par l’Association Essaouira Mogador, ce rendez-vous musical a pour habitude de mettre sur le devant de la scène "la musique de chambre" et "l’art lyrique".