Clôture du festival international des musiques du monde de Merzouga

5437685854_d630fceaff_b-
268
Partager :

Le 5ème festival international des musiques du monde de Merzouga a été clôturé, ce dimanche 16 avril, avec des rythmes de la musique amazighe.  

Lors de cette soirée, les groupes "Daraa Tribes", "Oudaden", "Free life" et "Amazigh Blues" se sont succédé sur scène pour interpréter avec brio des chants variés du répertoire amazigh, des prestations ayant séduit les festivaliers de cet événement culturel qui se veut un creuset artistique et culturel pour toute la région.

Organisée du 13 au 16 avril par l'association saharienne pour le développement touristique et culturel, cette manifestation culturelle a connu la participation d'artistes et musiciens marocains, mais également d’Espagne, de France et de pays africains.

Placée sous le thème "La biodiversité est notre richesse", cette 5ème édition a invité le public à découvrir un large éventail de rythmes et d'instruments musicaux et de voyager à travers une mosaïque de cultures et de coutumes qui ont en commun le désert et son étendue.

Parmi les groupes et artistes ayant pris part au festival figurent Merzouga Drums, D’Jazz Flamenk (Espagne), Africain Roots, Majid Bekkas, Sagazic (France), Gnaoua Khemlia, Imidiwan, Laouma, Mouloud El Meskaoui, Bobo, Diese & Secret Colors (Sénégal, Cameroun, Côte d’Ivoire), Simo Lagnnawi, Amazigh Blues, Free Life, Daraa Tribes et Oudaden.

Ce festival est un rendez-vous annuel qui ramène les rythmes du monde aux dunes de Merzouga.